Ghana : des cercueils qui renseignent sur le métier du défunt (vidéo)

Des cercueils fabriqués à l’image des métiers des défunts, voilà ce qu’offre Joseph Ashong alias Paa Joe, aux familles des disparus. Une façon de leur rendre un dernier hommage personnalisé.

“Tous les dessins que je crée montrent le travail que le défunt faisait de son vivant, peut-être que la personne était pilote, alors le cercueil pour son enterrement serait un cercueil d’avion. Une fois que le cercueil de l’avion sera exposé sur les lieux funéraires, tout le monde saura que le défunt était pilote, c’est pourquoi nous procédons de cette façon, afin que tout le monde à l’enterrement sache ce que le défunt a fait de sa vie”, explique Joseph Ashong.

Au fil des ans, les cercueils de Joe ont connu un succès international. Exposés dans des galeries d’art à travers le monde et régulièrement photographiés, certains ont même été achetés par de hautes personnalités comme l’ex-président américain Bill Clinton. Ce qui fait de Paa Joe l’un des fabricants de cercueils les plus renommés au monde.

Aujourd’hui, les commandes viennent de partout, des musées en passant par les particuliers au Ghana et partout dans le monde. Et c’est bien plus qu’un symbole aux yeux de Paa Joe.

“Ce genre de choses, si vous allez à un enterrement et que vous le voyez exposé, vous pourriez penser que c’est une blague, mais ce n’est pas une blague. Ce n’est pas du tout une blague parce que cela représente leur profession et vous devez partir avec la même, d’où la raison pour laquelle il sera utilisé pour leur enterrement le défunt est dans ce cercueil”, indique Joe.

Qualifié de plus grand artiste de cercueils personnalisés de sa génération, Joseph Ashong ne cesse de surprendre son public. Depuis 20 ans, ses œuvres font le tour du monde. Il a déjà participé à près d’une quinzaine d’expositions en France, aux États-Unis, en Allemagne ou encore en Grande-Bretagne.

(Source : Africanews)

4 réflexions sur “Ghana : des cercueils qui renseignent sur le métier du défunt (vidéo)

  1. Il en faudra de la place dans les cimetières pour ce genre de folies. Et s’il les taillait en modèle miniature à exposer sur un cercueil normal, ce serait plus simple, non ?

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s