Interprétation des rêves (2)

Suite de la page

L’onirologie ou la sciences des rêves 

Le rêve est la clef de la plupart des sciences humaines et si jusqu’à présent tous ses mécanismes sont loin d’avoir été étudiés, c’est que la faculté d’interpréter les rêves conduit à une introspection qui inquiète. L’étude des rêves mène en effet à une remise en cause quotidienne   non seulement sur le plan psychologique, mais aussi sur notre conduite humaine et sociale. Elle ouvre à tous les niveaux de conscience. L’onirologie et la voie initiatique par de la connaissance de soi, des autres et du monde ; elle peut apporter progressivement une réponse aux interrogations sur notre existence, sur notre raison d’être et notre devenir.

Sous l’Antiquité, puis pendant tout le Moyen-âge, en Europe et dans nombreux pays, les approches du phénomène du rêve ont été trop  trop subjectives. Le rêve était considéré comme un message transmis à l’homme par des dieux ou un dieu, parfois par des personnages favorables ou hostiles.  Il était important pour le rêveur d’y voir l’annonce d’un avenir le concernant ou concernant son entourage. Même chez Artémidore d’Ephèse qui nous a légué un commentaire remarquable dans son « Onirocriticon, » nous ne trouvons pas de recherche suffisamment rigoureuse.

Il a fallu attendre FREUD et son livre « Die Traumdutung » (« interprétation des rêves ») pour approcher la science des rêves avec des explications plus concrètes, plus logique, cherchant à éclairer plus objectivement l’inconscient de l’homme.

Tout les mythes paradisiaques de toutes les voies initiatiques du monde entier reposant sur des pratiques ayant pour trait communs la « conciliation des contraire des contraires » ou coincidentia oppositorum. A l’heure actuelle le terme de « paradoxe » émerge dans tous les propos sur diverses sciences humaines. Or, la lecture des rêves ne peut se faire qu’à l’intérieur de cette dialectique où on tente d’allier les opposés.

Le mécanisme de prise de conscience :

Etudier ses rêves c’est entreprendre un chemin initiatique à part entière. L’inconscient si nous le limitons aux définitions freudiennes, contient non seulement des messages sur notre vie diurne mais aussi sur notre vie inconsciente diurne et nocturne et sur notre supraconcsience (dimention divine).

Le rêve suivant contient l’indication de l’épreuve dépassée, il ne répète plus le message précèdent si le problème a été résolu mais si nous n’avons pas su agir le message revient semblable au précédent pour indiquer ce qui est à transformer.

Les rêves manifestent nos désir ; ceux-ci sont activés par deux pulsions : pulsion de vie (Eros) et pulsion de mort (Thanatos). Notre but est de remplacer les pulsions de mort par des pulsions de vie. Sans étudier les rêves il est difficile de différencier avec précision les pulsions de mort. C’est pourquoi les rêves offrent « la voie royale de l’inconscient ».

Tous les rêves forme une seule et même histoire

Pour comprendre il faut utiliser la symbolique et les différentes grilles interprétative. A  travers l’étude quotidienne de la structure que montrent les rêves se dessine la progression de la psyché ; les différentes étapes franchies suivant le fil d’Ariane nocturne. Le mouvement de guérison d’un problème de santé, la transformation d’un défaut  en qualité, le phénomène de rénovation intérieure peuvent ainsi être cernés.

Un symbole a toujours plusieurs significations

Pour faire un choix il faut relire le rêve à son contexte. L’analyste doit avoir une grande pratique de l’interprétation pour repérer son archétypal d’un symbole, c’est à dire le sens qui selon le contexte du rêve revient assez souvent. Mais c’est souvent par le rêveur lui-même et grace à ses association libres (les rapports qu’il effectue entre son rêve et son vécu diurne) que l’éclaircissement sur la signification des symboles d’un rêve pourra se faire.

« Tout ce qui apparaît dans un rêve est une image de soi »

Ainsi le rêve nous remet toujours en question pour progresser.

L’image de la mère représente plus généralement la fonction maternelle et celle du père la fonction paternelle. L’ »enfant symbolique » (ce que nous faisons grandir, nos réalisations, notre créativité…). L’animal indique un trait de caractère, un aspect du comportement, une façon de voir les choses… Le climat et la végétation montrent les attitudes et les traits de la  personnalité : le froid la froideur, le chaud la chaleur, le désert les aspects arides de l’existence, l’île la solitude, l’orage les emportements coléreux… Un chiffre, figure géométrique, révèlent parfois un indice spécifique de tempérament, un aspect de vie. Etc.

Les clefs des songes

Elles sont généralement fausses. Pour le constater il suffit de comparer plusieurs livres sur ce thème. Pourquoi il existe une clef des songes universelle très stricte et structurée se limitant aux seuls archétypes. Parallèlement, chacun de nous possède la clef  selon songes qui lui est propre ; celle-ci est muable selon l’évolution psychologique et (ou) spirituelle d’un rêve. La clef des songes d’un être est caractéristique de sa personnalité.

Le rêve permet de vérifier la connaissance psychologique et de compléter la méthode psychanalytique en la transformant en une voie initiatique.

Celui qui se penche sérieusement sur ses rêves, en fait celui qui note régulièrement l’histoire de ses nuits et essais d’en déchiffrer les significations les plus obscures, parvient peu à peu à se connaître et à comprendre le secret de l’harmonie entre l’homme et l’univers. La voie de l’individuation se dessine si l’on ne néglige pas les jeux avec le merveilleux, l’utilisation des sens subtils de l’inconscient qui ouvrent à des conceptions où la psychologie devient transcendantale ; dès lors la psychologie tend à ne faire plus qu’un avec la loi mystique. Le rêve apparaît alors comme un message des dieux ou le message de Soi-même, en fait cette communication est Une si l’on fait l’effort de la comprendre à partir de la multiplicité interprétative.

Bernard Mirande.

Bernard qui est psychologue onirothérapeute est un amis que je connais depuis presque  30 ans se propose de décrypter  vos rêves pour Étrange et Insolite sur ce topic, soit vous écrivez votre rêve ci-dessous soit vous pouvez envoyer votre rêve à l’avance par courriel bmirande@free.fr Il répondra à tous vos rêves ici le 3éme mercredi de chaque mois.

Questionnaire facultatif à l’attention des rêveurs :

Souvent les rêves font référence à la vie familiale de l’enfance ou à la vie familiale actuelle. Or, ne connaissant rien de votre histoire personnelle il m’est difficile de faire des liens entre votre rêve et la réalité.

Je soumets donc un questionnaire facultatif qui s’adresse à ceux qui désirent une interprétation plus précises de leurs rêves. Il va de soi que je continuerai à répondre à tous.

je serais davantage précis et plus juste si je peux effectuer des liens entre votre rêve et votre vie.

Q – Etes-vous un homme ou une femme ?

Quel est votre âge ?

Votre profession ?

Vos parents sont-ils toujours vivants ?

Avez-vous des frères et sœurs ?

Vivez-vous en couple ?

Avez-vous des enfants, Combien ? de quel âge ?

Quels sont vos loisirs préférés ?

Tous ces éléments sont des aspects importants pour l’analyse onirique.

3 réflexions sur “Interprétation des rêves (2)

  1. Bonjour Bernard,

    1) Il y a trois semaines, je suis dans le jardin de ma psychologue sous un préau avec des outils à gauche. Elle me voit, elle est en robe verte en velours, elle m’accueille avec un sourire et me dit être étonnée de la voir dans son jardin. On se tient la main. On s’assoit sur un banc. Elle me raconte ce qu’elle a vécu de la seconde guerre mondiale. Je l’écoute attentivement. On se lève, on marche en discutant. Je la retrouve tombée dans les pommes dans un trou avec des escaliers qui descendent et moi, je suis au-dessus sur la terre ferme. Je ne sais pas si je dois la réveiller.

    Eléments du réel : je sais que mon ex s’est marié avec un costume vert en velours.

    2) La veille avant de la voir, j’ai rêvé de la trousse de maquillage de ma psychologue posée sur un meuble blanc.
    Je suis sur un lit d’hôpital en psychiatrie. Je me lève, je sors de la pièce. Je vois ma troupe de théâtre de l’an dernier qui joue le spectacle de fin de cette année scolaire (juin 2020). Je vois un film se dérouler devant moi. C’est moi la photographe, on compte sur moi pour les photos. A un moment donné, un ours arrive. Philippe, mon prof de théâtre en a peur un peu. Je le rassure, je suis confiante.
    J’apprends que Philippe avait demandé une salle de représentation mais qu’il ne l’a pas eu.

    Réalité : J’ai eu ma psy S au tél hier. J’ai demandé à arrêter les séances avec elle et prendre sa superviseuse que je voulais avoir au départ mais ne prenait plus de patient.e.s.
    Elle m’a dit « on se recroisera ». Je lui ai dit oui, enfin, parce qu’elle a un livre à me rendre.

    3) La nuit dernière, j’ai rêvé que j’étais aux Etats-Unis, à Clermont et que je cherchais une pâtisserie végane. J’étais vraiment bien dans cette ville. Je vais dans un magasin végane et au moment de payer, je vois dans mon porte-feuille un demi-billet de dollar (je crois 10 dollars). Et il y a deux autres billets marqués « US ». Je dis au commerçant et à la commerçante que je suis étonnée de ce demi-billet, que j’ai l’impression de m’être fait avoir et que je ne vais pas leur donner le demi-billet et bien leur donner les autres. Ils me disent que les deux billets sont des faux. Je suis embêtée.

    J’ai aussi rêvé que j’étais assise dans une salle de thérapeutes autour de tables collées, dans un rectangle pour une réunion avec plein de thérapeutes. J’ai une thérapeute inconnue à ma droite, joviale, qui me soutient et me comprend totalement. La personne qui tient la réunion est une psychiatre qui par mail m’avait dit de ne pas trop me renseigner sur l’EMDR car elle pense que ça peut faire louper la thérapie que j’avais tenté avec une autre femme.
    La psychologue S que je viens de quitter est de l’autre côté de la pièce et elle a une amie à sa gauche qui s’appelle Louise qui sépare la psychiatre et cette psychologue S.

    Merci pour l’aide à l’interprétation. J’ai déjà quelques idées. 🙂

    • Bonsoir,
      J’ai fait un rêve étrange. Je m’appelle Antoine, j’ai 21 ans, je suis actuellement au chômage, mes parents sont toujours en vie, j’ai 1 frère et 2 sœurs, je n’est pas d’enfants, mes loisirs sont le skate et l’airsoft voila pour la présentation.

      j’ai fait un rêve ou j’étais dans ma voiture avec une fille que je n’est pas vue depuis longtemps. Je conduisait et je la regarder car je la trouver je la trouver super jolie, on parlait, rigoler mais je préférer la la regarder me sourire.
      au bout d’un moment je tourne la tête pour voir la route et je vois une dame au teint pale avec une robe de mariée noir au milieu de la route qui nous regarde, j’ai juste eu le temps de freiner. je tourne la tête pour regarder ma passagère elle va bien, je retourne la tête pour voir la dame et elle avait disparue.
      voila tous ce dont je me rappelle.
      pourriez vous m’aider sur ce rêve s’il vous plait , il me mets en garde sur ma conduite ?

  2. Bonsoir messieur Bernar.J’ai 11ans et j’ai un frère.Mes parents sont encore vivants.J’adore lire et dessiner.
    1
    Mon rêve :

    En fait mon rêve est un rêve éveillé. Je sais que sa paraît bizarre mais bon.
    Je fais se rêve souvent.Et je crois bien que je le fais que quand j’ai la grippe.
    Il y a une grosse boule ou un gros carré.Je suis venue voir ma mère et mon père en pleurant.Je leurs ai dis que il y avait un gros machin dans ma chambre.Sa matière et bien elle était en papier.Ma mère c’est lever, est allée voir dans ma chambre et est revenue en disant que il n’y avait rien.Donc je me suis un peu calmée.Je me suis rendormie et 30min plus tard je me suis réveillée et j’ai sentie comme une grosse pression sur mon corps.La boule était de retour.😖Je me suis retournée et j’ai pris le téléphone et je vous ai trouvé.

    ²ème rève:

    Celui la je ne l’ai fait que 1fois(Quand j’avais la grippe une fois de plus…)Mes parents ont cru que j’étais devenue folle.J’étais a leclerc. Et la d’un coup je me suis inventée une histoire sans faire exprès.Tout d’abord j’etait en train de rêver.Et la des grosses lettres apparues comme sa.En mode OKLM.Je me suis réveillée et je suis allée voir mes parents.Je leurs ai dis: »J’ai eue une punition je dois faire des lettres a l’infini!!! »Mes parents n’ont pas compris.Ils ont pris ma température avec leurs mains et mon montrer mon agenda.J’ai commencé à me calmer.

    Voilà ! Je suis désolée c’est un peu dans le désordre ce que j’ai écris non?
    Je souhaite que vous passez une bonne soirée messieur!
    Signé:
    Julia

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s