L’image du jour : Macao (vidéo)

Macao officiellement est la Région administrative spéciale de Macao de la République populaire de Chine depuis le . Auparavant, Macao a été colonisé et administré par le Portugal durant plus de 400 ans et est considéré comme le dernier comptoir ainsi que la dernière colonie européenne en Chine et en Asie.

L’image du jour : Une tempête sur Jupiter

Cliquez sur l’image pour l’agrandir

Crédit: NASA , JPL-Caltech , SwRI , MSSS ; Traitement: Gerald Eichstädt & Seán Doran

Explication: Certaines tempêtes sur Jupiter sont assez complexes. La tempête tourbillonnante a été capturée à la fin du mois dernier par la sonde Juno de la NASA en orbite autour de la plus grande planète du système solaire . L’ image en vedette s’étend sur environ 30 000 kilomètres, ce qui rend le système de tempête à peu près aussi large que la planète Terre. La perturbation tourne dans le sens inverse des aiguilles d’une montre et montre un diagramme de nuages comprenant des courants ascendants de couleur claire que l’ on croit composés principalement de glace à l’ ammoniac . Ces nuages légers sont les plus hauts et même jettent des ombres discernables vers la droite.

Bon week end à toutes et à tous

L’image du jour : NGC 7822 dans dans la constellation de Cepheus

Cliquez sur l’image pour l’agrandir

CreditWISE , IRSA , NASA

La nébuleuse NGC 7822 a des arêtes vives et des sculptures complexes de poussière dominent ce paysage détaillé pris dans la lumière infrarouge par le satellite WISE (Wide Field Infrared Survey Explorer ) de la NASA. NGC 7822 se trouve au bord d’un nuage moléculaire géant en direction de la constellation septentrionale de Céphée , une région de formation d’étoiles brillantes située à environ 3 000 années-lumière.

Bon week end à toutes et à tous

L’image du jour : Acadie dans le Maine, USA (vidéo)

Acadia National park est une aire de loisirs de la côte Atlantique de 47 000 acres principalement sur l’île des monts déserts du Maine. Son paysage est marqué par des forêts, des plages rocheuses et des pics de granit érodés, le glacier comme Cadillac Mountain, point culminant de la côte est des États-Unis. Parmi la faune sont les orignaux, les ours, les baleines et les oiseaux de mer.

L’image du jour : Le désert de mojave, californie (vidéo)

Un voyage en accéléré à travers les villes fantômes du désert de Mojave, la tristement célèbre vallée de la Mort au nord, à l’ouest et à l’est, les villes minières de Bodie, Cerro Gordo et Rhyolite, autrefois en plein essor, sont aujourd’hui en déclin à la merci des éléments.

À la fin du XIXe siècle, alors que des colons affamés d’or envahissaient l’Ouest, des milliers de villes minières, comptant parfois jusqu’à 50 000 habitants, avec leur propre quartier chinois, leurs nombreux bordels et casinos, se sont développées à travers le continent.

Cependant, comme les mines d’or et d’argent étaient épuisées, le boom minier s’est effondré au début du 20ème siècle, laissant ces villes abandonnées pratiquement du jour au lendemain.

L’image du jour : La Laponie (vidéo)

Cette vidéo sur la Laponie vous emmène à certains des endroits les plus reculés de la nature sauvage finlandaise. Ces zones inhabitées et sans route sont restées dans leur état quasi-naturel, cachées à la plupart des hommes – intactes, comme elles devraient l’être.

L’image du jour : Pamukkale et Hierapolis, Turquie (vidéo)

Pamukkale, en Turquie, est connue pour ses sources thermales minérales coulant sur des terrasses blanches en travertin, son nom signifie « Cotton Castle » en turc.

Pamukkale est également le site des ruines de la ville antique de Hiérapolis: une importante ville hellénistique, et plus tard romaine, célèbre pour ses sources chaudes utilisées comme spa. De multiples tremblements de terre ont endommagé la ville au cours des siècles.

Les ruines bien conservées comprennent un théâtre, une nécropole avec des sarcophages, des temples et des bains antiques avec des colonnes romaines submergées. Pamukkale et Hierapolis sont site du patrimoine mondial de l’UNESCO.

L’image du jour : La nébuleuse variable de Hubble NGC 2261

Cliquez sur l’image pour l’agrandir

Crédit : HubbleNASAESAData: Mark Clampin (NASA’s GSFC)

NGC 2261 encore appelée nébuleuse variable de Hubble est une faible nébuleuse par réflexion s’étendant sur une année lumière et située à une distance d’environ 2500 années lumière en direction de la constellation de la Licorne (Monoceros).

La nébuleuse constituée de gaz et de poussière est en interaction avec l’étoile variable irrégulière R Mon (qui varie entre les magnitudes 10 et 13) et présente ainsi des fluctuations d’éclat (observables sur quelques semaines). Elle tire son nom de l’astronome Edwin Hubble qui l’a étudié au début du 20ème siècle.

Observé à l’oculaire dans un télescope de 200mm, NGC 2261 se présente sous la forme d’une queue de comète assez faible. Les meilleures périodes d’observations se situent entre Janvier et Février lorsque l’objet passe au méridien.

Bon week end à toutes et à tous

L’image du jour : Proxima du Centaure (vidéo)

Cette vidéo montre comment les ceintures de poussière nouvellement découverts autour de l’étoile la plus proche du système solaire Proxima du Centaure peuvent apparaître.

Les observations d’ALMA ont révélé que la lueur provenant de la poussière froide dans une région située entre une et quatre fois plus loin de Proxima du Centaure que la Terre provient du Soleil.

Les données font également allusion à la présence d’une ceinture de poussière extérieure encore plus froide et indiquent la présence d’un système planétaire élaboré.

Ces structures sont similaires aux ceintures beaucoup plus grandes dans le système solaire et devraient également être faites à partir de particules de roche et de glace qui ont échoué à former des planètes.

Notez que cette vidéo n’est pas à l’échelle – pour que Proxima b soit clairement visible, elle a été montré plus loin de l’étoile et plus grand que dans la réalité.

Bon week end à toutes et à tous

L’image du jour : Monocerotis, V838 (vidéo)

V838 Monocerotis (en abrégé V838 Mon) est une étoile variable de la partie australe de la constellation équatoriale de la Licorne. Le , elle est découverte à la suite d’un éclat intense photographié par N. J. Brown, éclat qui connait une magnitude visuelle maximum de 6.77 le 6 février 2002. ll s’agit d’une étoile binaire : son compagnon stellaire est une étoile bleu-blanc.

Cette animation est une séquence de morphing entre les cinq images individuelles de Hubble prises 1) 20 mai 2002, 2) 2 septembre 2002 (105 jours plus tard), 3) 28 octobre 2002 (56 jours après image 2), 4) 17 décembre 2002 (50 jours après l’image 3) et 5) 8 février 2004 (418 jours après l’image 4).

Bon week end à toutes et à tous

 

L’image du jour : Time Lapse Vue de l’espace (vidéo)

« C’est spectaculaire, c’est incroyable de s’accrocher à la Station Spatiale Internationale, vous faites dix-huit mille kilomètres à l’heure, et en quelque sorte vous regardez à vos pieds et à 200 miles sous vos pieds, il y a la côte de Californie. et, oups, neuf minutes plus tard, il y a la ville de New York alors que vous partez pour l’Europe ».Dan Tani, astronaute.