Terre vue de l’espace : Vancouver, Canada (vidéo)

La mission Copernicus Sentinel-2 nous emmène au-dessus de Vancouver – la troisième plus grande ville du Canada.

Vancouver, visible en haut de l’image, se situe entre Burrard Inlet, un bras du détroit de Géorgie, au nord, et le delta du fleuve Fraser au sud. Vancouver a la densité de population la plus élevée au Canada, avec plus de 5400 habitants au kilomètre carré, ce qui en fait la cinquième ville la plus densément peuplée d’Amérique du Nord.

Sur cette image, prise le 29 juillet 2019, une quantité inhabituellement importante de sédiments peut être vue jaillissant du fleuve Fraser dans le détroit de Géorgie. Le fleuve Fraser est le plus long fleuve de la Colombie-Britannique qui monte au col Fraser dans les montagnes Rocheuses et s’écoule sur plus de 1 300 km avant de se jeter dans le détroit. Le débit annuel des rivières à son embouchure est estimé à environ 3550 mètres cubes par seconde et déverserait environ 20 millions de tonnes de sédiments dans l’océan.

Plusieurs navires et navires peuvent être facilement repérés en haut de l’image, dans l’inlet Burrard, qui sépare la ville de Vancouver des pentes des montagnes de la côte nord (non visibles).

L’île de Vancouver domine le côté gauche de l’image. Couvrant une superficie de plus de 31 000 km2, c’est la plus grande île de la côte pacifique de l’Amérique du Nord. L’île est fortement boisée et montagneuse avec plusieurs sommets de plus de 2100 m.

Au bas de l’image, des nuages ​​de stratocumulus marins peuvent être vus au-dessus du détroit de Juan de Fuca, qui marque également la frontière internationale entre le Canada et les États-Unis. Ces types de formations nuageuses pourraient être liés à la zone de convergence de Puget Sound – un phénomène météorologique fréquent où les vents du nord-ouest sont divisés par les montagnes olympiques, puis convergent à nouveau sur Puget Sound, visible en bas à droite de l’image.

Copernicus Sentinel-2 est une mission à deux satellites. Chaque satellite est équipé d’une caméra haute résolution qui photographie la surface de la Terre dans 13 bandes spectrales. La mission est principalement utilisée pour suivre les changements dans la façon dont les terres sont utilisées et pour surveiller la santé de notre végétation.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s