L’image du jour : Le nuage moléculaire Barnard 68 (vidéo)

Cliquez sur l’image pour l’agrandir.  Credit : FORS Team8.2-meter VLT AntuESO

Mais où sont donc passées les étoiles ?

Ce qui était avant considéré comme un trou dans le ciel est maintenant connu des astronomes comme étant un nuage moléculaire. Ici, une grande concentration de poussière et de gaz moléculaire absorbe pratiquement toute la lumière visible émise par les étoiles à l’arrière-plan.

Leurs contours particulièrement sombres contribuent à faire de l’intérieur des nuages moléculaires un des endroits les plus froids et les plus isolés de l’Univers.

Une des plus remarquables de ces nébuleuses par absorption est un nuage en direction de la constellation du Serpentaire ( Ophiuchus en latin) connu sous le nom de Barnard 68, photographié ci-dessus.

Le fait qu’aucune étoile ne soit visible au centre indique que Barnard 68 est relativement proche, avec des mesures le plaçant à environ 500 années-lumière de la Terre pour un diamètre d’une demi année-lumière.

On ne sait pas exactement comment se forment les nuages moléculaires tels que Barnard 68, mais on pense que ces nuages sont eux-mêmes probablement un lieu où de nouvelles étoiles se forment. Et de fait, de récentes études ont montré que Barnard 68 était probablement en train de se contracter pour donner naissance à un nouveau système solaire.

Il est possible de voir directement à travers ce type de nuage en les observant en lumière infrarouge.

Bon week end à toutes et à tous

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s