Terre vue de l’espace : Vatnajökull, Islande (vidéo)

La mission Copernicus Sentinel-2 nous emmène au-dessus de la calotte glaciaire du Vatnajökull, dans le sud-est de l’Islande, dans cette image estivale prise le 6 juillet 2019.

Couvrant une superficie d’environ 8400 km2, soit trois fois la taille du Luxembourg, Vatnajökull est non seulement classé comme le plus grand glacier d’Islande, mais le plus grand d’Europe. Avec une épaisseur moyenne de glace d’environ 900 m, la calotte glaciaire compte environ 30 glaciers de sortie – dont beaucoup reculent en raison du réchauffement des températures.

Les glaciers de sortie les plus importants de Vatnajökull comprennent Dyngjujökull au nord, Breiðamerkurjökull et Skeiðarárjökull au sud. Vatnajökull recèle certains des volcans les plus actifs du pays, dont Bárðarbunga est le plus grand et Grímsvötn le plus actif. Des éruptions périodiques de ces volcans font fondre la glace environnante et créent de grandes poches d’eau, qui peuvent souvent éclater la glace affaiblie provoquant des inondations glaciaires, ou «jökulhlaup» en islandais.

Au cours de ces jökulhlaups, l’eau de fonte du glacier transporte vers la côte des sédiments et des sables composés de cendres. Ces plaines délavées sont appelées «sandurs» et se trouvent couramment en Islande. Skeiðarársandur, la grande zone de sable noir, visible au sud du glacier de sortie de Skeiðarárjökull, couvre une superficie d’environ 1300 km2 et s’est formée lorsque les rivières glaciaires de la région ont lavé les cendres et la glace vers la mer.

En bas à droite de l’image, du côté sud de Vatnajökull, le lac glaciaire Jökulsárlón, parsemé d’icebergs, est visible. Jökulsárlón a commencé à se former lorsque le glacier Breiðamerkurjökull a commencé à se retirer de l’océan Atlantique en raison de la hausse des températures.

Le lac s’est considérablement agrandi au fil du temps en raison de la fonte du glacier. Il couvre désormais une superficie d’environ 18 km2 et, avec une profondeur maximale d’environ 250 m, il est considéré comme le lac le plus profond d’Islande. Le lac se connecte à l’océan et est donc composé à la fois d’eau de mer et d’eau douce, ce qui lui donne sa couleur unique.

Copernicus Sentinel-2 est une mission à deux satellites. Chaque satellite est équipé d’une caméra haute résolution qui photographie la surface de la Terre dans 13 bandes spectrales. Ensemble, ils couvrent toutes les surfaces terrestres de la Terre, les grandes îles, les eaux intérieures et côtières tous les cinq jours à l’équateur.

Une réflexion sur “Terre vue de l’espace : Vatnajökull, Islande (vidéo)

  1. qui est dessous est ce que certains pays ne desirent t ils pas que la calotte glaciere fonde quelles fouilles se font sous la glace?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s