L’image du jour : Fer dans la nébuleuse du papillon, NGC 6302 (vidéo)

Cliquez sur l’image pour l’agandir. Crédit ; NASA , ESA , Hubble

A l’instar des chenilles, les étoiles peuvent-elles se transformer en papillons ? On pourrait le croire dans le cas de la nébuleuse du Papillon.

Avec son envergure de trois années-lumière et une température de surface dépassant les 200 000°C pour son étoile centrale mourante, cette nébuleuse planétaire est devenue extrêmement chaude, brillant intensément dans le visible et l’ultraviolet mais demeurant masquée à l’observation directe par un épais tore de poussières.

Ce gros plan a été pris par le télescope spatial Hubble et a été ici retraité de façon à faire ressortir les détails remarquables de cette complexe nébuleuse planétaire.

Le traitement fait particulièrement ressortir la luminosité due aux ions de fer, rendue ici en nuances de rouge. NGC 6302 se trouve à environ 4000 années-lumière de nous dans la constellation arachnéenne du Scorpion.

Les nébuleuses planétaires se développent à partir des couches externes des atmosphères d’étoiles de type solaire, et se dissipent généralement en l’espace de 20 000 ans.

Bon week end à toutes et à tous

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s