Nager dans une eau toxique (vidéo)

Il y a une raison pour laquelle personne n’est allé faire un plongeon dans le Newtown Creek de New York au cours de son histoire récente.

Selon les mots de Christopher Swain, c’est comme «nager à travers une couche sale garnie d’huile, d’essence et de détritus».

C’est un activiste de la propreté de l’eau qui a parcouru plus de 3 000 km dans 25 cours d’eau contaminés en Amérique du Nord pour promouvoir leur nettoyage.

Faire un plongeon dans ces cours d’eau ne va pas sans risques. En dépit des précautions que Christopher prend – port d’une combinaison étanche, de lunettes de protection, de bouchons d’oreilles, etc. résistant à la perforation – il reste malade des différents contaminants.

Ce sont les dangers qui viennent avec la cause, mais Christopher continue de nager par amour de l’eau. 

Christopher Swain, nageur en eau libre et défenseur des droits humains, explique comment trouver le travail que vous êtes censé accomplir dans le monde, surmonter la peur et les difficultés et négocier les nouvelles compréhensions et les changements personnels apportés par ce type de voyage.

Christopher Swain a été la première personne de l’histoire à parcourir les fleuves Columbia, Charles, Hudson, Mohawk et Mystic, ainsi que le lac Champlain, le canal Gowanus, le ruisseau Newtown et de vastes étendues de la côte atlantique des États-Unis. États.

Dans le cadre de sa mission de sensibilisation à la pollution des voies navigables, Swain a traversé des eaux chargées d’arsenic, de cyanure, de dioxine, de résidus de goudron de houille, de déchets radioactifs, de PCB, de pesticides neurotoxiques, de déchets et d’eaux usées.

Swain documente sa nage à travers des photographies, des vidéos, des publications sur les réseaux sociaux, des interviews de parties prenantes, et la collecte de données scientifiques.

Depuis 1996, Swain a partagé son message sur l’eau salubre et les droits de l’homme universels avec des villes, des organisations à but non lucratif, des fondations, des entreprises, des peuples autochtones, des organismes gouvernementaux et plus de 80 000 étudiants de la maternelle à la 12e année en Amérique du Nord.

Pour en savoir plus, allez sur son site

Une réflexion sur “Nager dans une eau toxique (vidéo)

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s