Spoutnik, le lancement d’une conquête spatiale il y a 61 ans (audio et vidéo)

Résultat de recherche d'images pour "Spoutnik,"

Spoutnik 1 a été le premier satellite artificiel de la Terre construit par les Russes.

Lancé par l’URSS et mis sur orbite le , par la fusée R-7, conçue par l’ingénieur Sergueï Korolev : pour des raisons de secret et de sécurité, son nom n’est pas dévoilé. Le KGB présente à la presse occidentale Leonid Sedov, physicien membre de l’Académie des sciences de Russie, comme « le père du Spoutnik ».

Il s’agissait d’une sphère de 58 cm de diamètre, d’une masse de 83,6 kg. Satellisé sur une orbite elliptique à une altitude comprise entre 230 et 950 km, il tournait autour de la Terre en environ 98 minutes.

Sa seule fonctionnalité a été l’émission d’un « bip-bip » sur les fréquences radio de 20,005 et 40,002 MHz

Ce lancement fut vécu comme un véritable traumatisme par les États-Unis, plusieurs journaux comparèrent cet événement à un « Pearl Harbor » technologique.

Il prouvait, selon eux, que les Soviétiques possédaient la technologie pour envoyer un missile nucléaire sur le continent américain.

Si le lancement de Spoutnik 1 apparut comme un simple événement, il a marqué le début de la course entre les États-Unis et l’URSS pour la conquête de l’espace. Cet événement symbolise donc le début de la course à l’espace, qui prendra un nouvel essor avec le premier homme dans l’espace, Youri Gagarine.

La désintégration dans l’atmosphère de Spoutnik 1 eut lieu le 

(Source : National geographic)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s