2 réflexions sur “Une chèvre sert de guide à un cheval aveugle (vidéo)

  1. Une belle histoire que chacun interprète à sa manière. Je dirais que cette chèvre était une aidante spontanée, douée, altruiste. Je pense qu’elle aimait jouer ce rôle d’aidante amicale qu’elle avait découvert par elle-même. Un peu comme s’il donnait un sens à sa vie, car elle pouvait se sentir particulièrement utile, même indispensable, compte tenu de la reconnaissance dont lui témoignait le ‘libre’ comportement du cheval qui la suivait.

    Je distingue aussi les deux attitudes soutenues, durables ; il y a le cheval apprenant et la chèvre guide, enseignante, peut-être maternelle : production d’ocytocine aidant ? Car elle adopte, apprivoise, enseigne dans la douceur et la patience, deux qualités adaptées à la conscience des besoins de l’autre. Il s’agissait de deux herbivores, non prédateurs, ce qui peut aussi avoir contribué à leur entente paisible et soutenue, sans entrave apparente.

    La réaction paisible de la chèvre au décès du cheval me donne l’impression qu’elle s’y attendait, qu’elle avait anticipé (?) sa mort et qu’elle s’y résignait dans la simplicité. Je ne vois pas signe d’une ‘dépendance’ dans l’attachement réciproque. Comme si la chèvre avait conduit son ami consentant jusqu’au bout de son chemin. Qui sait, peut-être qu’elle éprouvait un sentiment de fidélité, un certain sens de devoir à ce cheval aveugle l’aide qu’elle seule pouvait ou savait lui apporter ? Tel est mon petit délire du moment sur ce sujet captivant. 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s