Inde: les disciples d’un gourou autorisés à garder son corps congelé (vidéo)

 Un tribunal indien a autorisé mercredi les disciples d’un gourou décédé, fermement convaincus qu’il est dans un état de profonde méditation et pourrait revenir à la vie, à conserver son corps congelé. 

Ashutosh Maharaj, fondateur da la secte des Divya Jyoti Jagriti Sansthan (Mission du réveil de la lumière divine), serait décédé à la suite d’un arrêt cardiaque en janvier 2014.

Mais ses disciples affirment qu’il est dans un état de profonde méditation appelé samadhi et ont conservé son corps dans un congélateur industriel dans son vaste ashram de l’Etat septentrial du Punjab.

Mercredi, la Haute cour du Punjab et de Haryana a rejeté une pétition de Dalip Kumar Jha, qui affirme être son fils, et qui voudrait récupérer le corps de son père afin d’effectuer un crémation conformément aux rites hindous.
L’avocat de M. Jha a déclaré à l’AFP qu’il allait se tourner vers la cour suprême.

Le gourou, un septuagénaire, a fondé sa secte dans la ville de Jalandhar au Punjab en 1983. Il a des millions de disciples de par le monde et possède des propriétés d’une valeur estimée à 120 millions de dollars en Inde, aux Etats-Unis, en Amérique du sud, en Australie et au Moyen Orient.

(Source : AFP)

3 réflexions sur “Inde: les disciples d’un gourou autorisés à garder son corps congelé (vidéo)

  1. Je ne sais pas. C’est probablement un faux espoir. Par contre, la cryogénie conteste la crémation traditionnelle. Sous prétexte de valoriser la méditation du défunt gourou, au moins dans l’esprit de quelques disciples.
    Fait un peu penser aux momies. Avec en plus l’idée d’une résurrection du corps, aussi utopique soit-elle à première vue. Car elle véhicule probablement certaines idées du gourou.
    Avec son humour, Einstein disait que si une idée n’est pas a priori absurde, elle est sans espoir. Disant cela, il misait seul sur ses propres idées concernant la lumière, bien avant que personne d’autre les comprenne.
    Autrement dit, l’absurdité apparente d’un projet n’est pas un argument absolu, ni pour ni contre lui. Peut-on donner une chance au coureur ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s