Des milliers de coccinelles distribuées à Paris pour remplacer les pesticides (vidéo)

La ville de Paris s’est lancée dans la distribution de milliers de larves de coccinelles en guise d’alternative aux insecticides.

Les coccinelles envahiront bientôt la capitale française ! Le Conseil de Paris s’est en effet décidé à distribuer des milliers de larves de coccinelle. L’objectif ? Il est simple : limiter au maximum l’utilisation de produits chimiques dans les jardins.

Très friand de pucerons, le petit coléoptère – aussi connu sous le joyeux surnom de « bête à bon Dieu » – dispose de réelles vertus nécessaires à l’équilibre écologique de l’environnement. Imaginez-vous : au stade larvaire, la coccinelle est capable d’avaler jusqu’à 80 pucerons par jour. Au stade adulte, elle en dévore une cinquantaine quotidiennement.

Comme l’a expliqué la mairie dans un communiqué, ces petits insectes sont déjà spontanément présents dans les espaces verts de la capitale. On y recenserait pas moins de 29 espèces différentes dont Adalia bipunctata, la coccinelle à deux points très commune en Europe et en Amérique du Nord.

Paris se met à la gestion durable des espaces naturels

Selon le Conseil de Paris, la bête aux points noirs est tout à fait capable de prendre le relai des produits chimiques. C’est pourquoi il a opté pour cette solution dans le but de soutenir le jardinage écologique. Le projet, qui vaut tout de même la somme de 10.600 euros, représente un petit pas dans le combat contre les insecticides, qui seront bien interdits dans les jardins privés après 2019.

« C’est pour sensibiliser les Parisiens aux pratiques du jardinage écologique, et les encourager à utiliser d’autres moyens qui existent », a indiqué au journal L’Express Pénélope Komitès, adjointe à la mairie de Paris. Au total, ce sont pas moins de 40.000 larves d’Adalia bipunctata qui ont été distribuées le 10 juin dernier au parc de Bercy dans le XIIe arrondissement. Elles devaient être libérées sur les plantes infestées maximum 24 heures après la distribution.

Pour autant, si la coccinelle s’avère très efficace quant à l’éviction de certains ravageurs dans les espaces verts, elle ne comble tout de même pas tous les besoins : « D’un point de vue biologique, ce n’est pas très efficace. Mais ce qui est intéressant, c’est de sensibiliser le grand public à cette problématique à travers un insecte plutôt sympa », a conclu Romain Nattier, maître de conférences au Muséum national d’Histoire naturelle.
(Source : Maxi Sciences)

2 réflexions sur “Des milliers de coccinelles distribuées à Paris pour remplacer les pesticides (vidéo)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s