L’étrange cas des pins qui se penchent toujours vers l’équateur (vidéo)

Araucaria columnaris a un penchant. Vers le nord ou vers le sud, c’est selon. Mais alors pourquoi ces étranges pins penchent-ils toujours vers l’équateur ? Caprice génétique, gravité et même champ magnétique pourraient être impliqués selon une étude.

Le pin colonnaire (Araucaria columnaris) est endémique de Nouvelle-Calédonie, un archipel dans l’océan Pacifique. Grâce à la culture, ils ont ensuite pris racine dans les régions tropicales, subtropicales et tempérées du monde entier. Cet arbre pousse tout en hauteur, formant une colonne pouvant atteindre 50 m. Mais il arrive aussi parfois que ces arbres penchent et les chercheurs ont récemment remarqué quelque chose d’étrange dans leur inclinaison : ceux qui sont au nord penchent vers le sud, tandis que ceux qui sont au sud penchent vers le nord.

Matt Ritter, de l’Université d’État polytechnique de Californie, à San Luis Obispo, écrivait une description du pin colonnaire pour un livre sur les arbres urbains de Californie lorsqu’il s’est rendu compte que les pins penchaient toujours vers le sud. Il téléphona donc à l’un de ces collègues australiens pour voir si c’était le cas également sur place. A. columnaris est en effet également couramment cultivé en Australie, devenant même un infâme arbre de Noël penché dans la ville de Lismore. Il s’est alors avéré que les arbres penchaient bel et bien comme en Californie, mais cette fois-ci vers le Nord. Matt Ritter entreprit donc d’étudier avec son équipe plus de 250 de ces arbres répartis sur 18 régions dans les cinq continents, à des latitudes comprises entre 7 et 35° nord et 12 et 42° sud.

Les chercheurs ont bien sûr exclu les arbres dont la croissance pourrait être affectée par un autre objet, comme un bâtiment ou un pôle électrique. Ils ont alors découvert un modèle étonnamment constant dans le penchant directionnel. En moyenne, les pins se penchant vers le sud dans l’hémisphère nord et dans la direction opposée dans l’hémisphère sud s’inclinent de 8,05 degrés. Selon les données récoltées, moins de 9 % des arbres mesurés ne seraient pas conformes à ce modèle. Les chercheurs ont également remarqué que plus les arbres se rapprochaient de l’Équateur, plus le degré d’inclinaison était prononcé. Pour Matt Ritter, ce comportement aurait quelque chose à voir avec la lumière du soleil.

De nombreuses plantes, y compris des conifères comme ces pins, sont connues pour leur propension à se pencher vers une source lumineuse (une caractéristique connue sous le nom de phototropisme). Les arbres corrigent normalement une telle asymétrie dans leur croissance en détectant la gravité au niveau moléculaire, mais pour une raison inconnue, Araucaria columnaris est incapable de le faire. Pour Matt Ritter, il semblerait que ces arbres soient victimes d’un caprice génétique qui les empêche de se redresser ou au contraire leur permettent de se pencher pour emmagasiner un maximum de lumière. Le chercheur pense également que la gravité et même le champ magnétique de la Terre pourraient également jouer un rôle, suggérant que d’autres études pourraient même conduire à la découverte de mécanismes peu connus utilisés par les végétaux pour répondre aux indices environnementaux.

(Source : Science Post)

4 réflexions sur “L’étrange cas des pins qui se penchent toujours vers l’équateur (vidéo)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s