Un dinosaure momifié en parfait état: sa peau et ses entrailles intacts (vidéo)

Voilà sans doute le dinosaure en meilleur état au monde. Ce Nodosaurus momifié a été extrait d’une roche après sa découverte en 2011. Il est impeccable, pour le plus grand bonheur des scientifiques.

La reconstitution d’un dinosaure est toujours un travail de construction de longue haleine, chaque fragment d’os ou de dent devant être réassemblé. Mais cet ankylosaure est unique: découvert par hasard en 2011 par une société minière au Canada (voir vidéo ci-dessous), l’animal avait été miraculeusement conservé grâce aux minéraux des profondeurs d’une ancienne mer dans laquelle il avait dû tomber juste après sa mort.

Le jackpot, résume le National Geographic: le dinosaure était momifié au creux de la roche et était tout simplement intact. Des entrailles aux écailles, l’animal du crétacé est une merveille scientifique et est désormais exposé au Musée royal Tyrrell de paléontologie.

C’est donc un dinosaure quasiment « en chair et en os », et non un simple squelette, que les paléontologues ont pu analyser. « Le dinosaure le mieux conservé jamais mis au jour », concluent-ils au sujet de cette découverte inédite qui fait faire un bond énorme à leurs recherches et qui permet d’étayer de nombreuses théories sur ce règne animal. « Nous avons face à nous un dinosaure tel qu’il était voilà 110 millions d’années », s’extasie Caleb Brown, chercheur au musée Tyrrell. « C’est un degré de conservation jamais rencontré ».

L’ankylosaure en question était un gigantesque herbivore doté de quatre énormes pattes et d’une queue, entièrement couvert de ce que l’on appelle une armure d’écailles. Les spécialistes estiment son poids d’alors à 1.360 kilos, tandis que son poids momifié est de 1.134 kilos.

Sa conservation est un mystère partiel, car si l’on sait que ce sont les minéraux de l’océan qui l’ont préservé, il a fallu qu’il parvienne au fond de la mer. Les scientifiques ont une piste: « La dépouille du dinoausaure a dû être emportée par une rivière en crue jusqu’à la mer avant de finalement couler dans les tréfonds de l’océan. Au fil de millions d’années au fond de l’eau, la carapace et la peau de la bête se sont progressivement couvertes de minéraux, préservant l’apparence quasi vivante de l’animal que vous voyez aujourd’hui ».

Il aura malgré tout fallu six ans et 7.000 heures de travail aux paléontologues pour effectuer des tests sur les « restes » de l’animal préhistorique et le préparer pour des millions de visiteurs durant peut-être, qui sait, des millions d’années.

(Source: Huffington Post,7s7,  National Geographic)

3 réflexions sur “Un dinosaure momifié en parfait état: sa peau et ses entrailles intacts (vidéo)

  1. Les fossiles, c’est de la pierre !… Cette fois, c’est un animal quasi intact !… Ce serait plutôt une confirmation de la crypto zoologie de Bernard Heuvelmans, qui pensait que certains récits confirmaient la survie, à l’époque « moderne » de certains spécimens datant de l’ère secondaire ( 200 à 65 millions d’années ) !…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s