L’image du jour : La galaxie des Antennes, NGC 4038 et NGC 4039

Cliquez sur l’image pour l’agrandir

Crédit :  Subaru, NAOJ , NASA / ESA / Hubble

Explication: À quelque 60 millions d’années-lumière dans la constellation du sud de Corvus , deux grandes galaxies entrent en collision, cataloguées sous le nom de NGC 4038 et NGC 4039 , entrent très souvent en colère au cours de ce cataclysme lourd qui dure depuis des centaines de millions d’années, provoquant des épisodes furieux de formation d’étoiles près du centre de l’ épave cosmique . Au cours de plus de 500 mille années-lumière, cette vue étonnante révèle également de nouvelles grappes d’étoiles et de la matière jetée loin de la scène de l’accident par des forces de marée gravitationnelles . L’aspect visuel suggestif des structures d’arc étendues donne à cette paire de galaxies son nom populaire – The Antennae.

Bon week end à toutes et à tous

6 réflexions sur “L’image du jour : La galaxie des Antennes, NGC 4038 et NGC 4039

  1. Pingback: Virginie Jeanjacquot

  2. Aussi étrange cela soit-il, ce « duel » entre galaxies servait de décor à un épisode ( N° Spécial ) de « Météor », ( éditions Artima) : « Science sans conscience  » paru en février 1958 ( fascicule mensuel ) . Sous le dessin toujours imaginatif de Raoul Giordan et le scénario de Lortac ( le « Walt Disney français » dans les 30 premières années du XX° siècle) , un savant fou tente de transformer l’Humanité autochtone en hommes-poissons , pour qu’elle échappe, selon lui, à cette collision qui finira par atteindre sa planète !… ( Le traitement de manipulations biogénétiques, depuis la naissance est effroyable !…) L’équipe des « Conquérants de l’Univers » (1953-1965 ) aura de très grandes difficultés à démontrer à ce savant « qui ne se trompe jamais » que cet affrontement est déjà engagé depuis des millions d’années et se poursuivra encore dans des centaines d’autres dans le futur … sans véritable incidence au niveau local !…

  3. Ces antennes me font plutôt l’impression des ailes d’un oiseau de nuit qui vient de saisir une proie sanguinolente. Scène aussi gracieuse que féroce.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s