L’histoire vraie de « Mowgli Girl » (vidéo)

Vous n’avez pas pu y échapper: l’histoire de « Mowgli girl », cette fillette retrouvée en janvier dernier dans une réserve naturelle de l’état d’Uttar Pradesh, dans le nord de l’Inde, a fait le tour du monde. 

Selon un article du Times of India largement relayé sur les réseaux sociaux depuis jeudi, celle-ci avait été arrachée à la vie sauvage et aurait même vécu au milieu des singes. Une nouvelle version livrée par les autorités vient désormais contredire cette thèse.

Selon le témoignage recueilli par le quotidien britannique The Guardian de JP Singh, un responsable forestier local, « Mowgli Girl » est en réalité une jeune fille handicapée qui a récemment été abandonnée. En outre, elle n’a pas  – comme certains l’ont suggéré – littéralement été arrachée par la police aux mains de singes au beau milieu de la jungle. C’est en fait au bord d’une route (certes près d’une forêt abritant des primates) que la fille a été retrouvée.

« Sa famille était consciente qu’elle ne pouvait pas parler, et elle l’a sûrement abandonnée près de la route. Si elle a vécu avec les singes, c’était seulement depuis quelques jours », tempère JP Singh. « À première vue, elle n’a que huit ou neuf ans. Ses expressions faciales montrent qu’elle est handicapée non seulement mentalement mais aussi physiquement », précise-t-il, estimant « peu probable » qu’elle ait pu survivre longtemps sans être repérée dans cette forêt surveillée par les gardes-forestiers et des caméras de surveillance.

À l’hôpital de Bahraich, où la jeune fille a reçu un traitement depuis sa  découverte en janvier, on pensait que l’incapacité de la fillette à s’exprimer et ses accès de violence étaient dus à son éducation par les animaux. « Quand on l’a retrouvée, elle était violente, n’avait aucune idée de l’hygiène et ne savait pas communiquer. On a dès lors pensé qu’elle vivait depuis longtemps dans la jungle », raconte Arun Lal, médecin-chef de l’établissement.

Elle pourrait avoir été abandonnée en raison de son sexe
Cette hypothèse a cependant été remise en cause au vu des progrès rapides de l’enfant. « Au début, elle rampait mais maintenant elle marche normalement. Cela signifie donc qu’elle n’est pas née dans la jungle », explique le médecin, ce dernier concèdant qu’il est difficile de dire « exactement quand elle a été abandonnée ».

Selon Ranjana Kumari, une militante pour le droit des femmes en Inde, la fillette pourrait avoir été abandonnée en raison de son sexe. « Certaines familles en Inde accordent moins d’importance aux filles qu’aux garçons », déplore-t-elle. « Ces familles préfèrent parfois se débarrasser d’une fille au lieu de dépenser de l’argent pour elle. Et quand elle est handicapée, le problème devient alors double », explique la militante.

« Mowgli Girl » devait être transférée samedi vers un orphelinat pour y poursuivre sa convalescence.

(Source: 7s7,The Guardian, Times of India)

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s