La justice ferme l’accès à l’un des quartiers les plus pollués au monde (vidéo)

Un quartier historique de tannage de la capitale du Bangladesh, considéré comme l’un des endroits les plus pollués de la planète, ferme ses portes sur ordre de justice au nom de la protection de l’environnement.

Les défenseurs de l’environnement se battaient depuis des années pour obtenir l’arrêt des tanneries du district d’Hazaribagh à Dacca, qui rejette chaque jour des milliers de litres de déchets toxiques dans la principale rivière de la mégalopole.

Cessation d’activité
Jeudi expirait l’ultimatum de la Cour suprême bangladaise pour la cessation d’activité des dizaines d’usines de cuir, suite à une décision en ce sens le mois dernier.

Rivière nauséabonde
Fondé à l’époque moghole, Hazaribagh est adossé à la Buriganga, un important cours d’eau de Dacca et axe majeur de transport fluvial. Mais des décennies de pollution l’ont transformé en une rivière noire et nauséabonde.

Hazaribagh
Selon les industriels, 30.000 personnes sont employées dans les activités de tannage de ce district. Hazaribagh rejette chaque jour dans la rivière 22.000 mètres cubes de produits chimiques malodorants utilisés pour traiter les peaux, dont du chrome hexavalent – une toxine cancérigène -, selon des estimations du gouvernement.

Pollution extrême
L’atmosphère y est si rance que le quartier a été classé en 2013 comme cinquième endroit le plus pollué de la planète par un institut américaine. L’étude y a constaté un taux particulièrement élevé de maladies cutanées et respiratoires parmi ses habitants.

Survie des travailleurs
« Nos vies dépendent du revenu que nous tirons de ces tanneries. Les propriétaires subiront des pertes temporaires, mais nous allons perdre nos deux repas par jour », a déploré le syndicaliste Mohammad Mamun.

Relocalisation
Les usines devraient être transférées dans un parc industriel à l’extérieur de Dacca, que les salariés du cuir décrivent comme n’étant pas encore en état de fonctionnement.

(Source : Belga)

Bruno Valentin et Julien Pannetier photographes de l’agence Zeppelin en faisaient le constat en janvier 2016 ⇓

2 réflexions sur “La justice ferme l’accès à l’un des quartiers les plus pollués au monde (vidéo)

  1. Quand je pense que s’il y avait une volonté de gens aisés. .je ne parle pkus du gouvernement parce qu’ils sont corrompus ….qui pourraient acheter pour trois fois rien des terres en donation aux personnes qui travaillent ici….ils pourraient faire pousser des legumes ou autres plantes qui poussent dans ces endroits et vivre avec ça…., il y a des choses a faire pour débuter ..mais bien sûr faut qu’ils vivent en attendant qu’ils puissent avoir à manger …apparement ce dont des gens courageux.,,,donc ils ne resteront pas sans rien faire…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s