Ecoutez les étoiles trembler (audio)

L’étude des oscillations stellaires d’un grand groupe d’étoiles permet de reconstituer les caractéristiques du nuage de gaz à partir duquel elles se sont formées.

Les étoiles sont animées par de violents processus internes qui les font vibrer comme des cloches cosmiques. Selon leur classe et leur stade d’évolution, elles ne tremblent pas de la même façon et grâce aux nouveaux télescopes, les astrophysiciens peuvent enregistrer et étudier leurs oscillations et en déduire de nombreuses informations sur la structure de l’astre étudié.

Cette méthode a ouvert une toute nouvelle branche en physique, c’est l’astérosismologie. « Tout comme les sismologues utilisent les tremblements de terre pour comprendre l’intérieur de notre planète, nous utilisons les séismes stellaires pour comprendre l’intérieur des étoiles » résume Dennis Stello de l’université de Nouvelle-Galle du Sud, à Sydney.

Plus fort encore, en étudiant les séismes d’une étoile, il est possible d’identifier certaines caractéristiques du nuage de gaz et de poussière dans lequel elle s’est formée, parfois des milliards d’années avant.

Rotation des étoiles à l’unisson

C’est une équipe internationale à laquelle sont associés des membres du CNRS, du CEA et de l’université de Grenoble qui a pour la première fois démontré que l’enregistrement des vibrations stellaires pouvait fournir de tels renseignements sur le passé lointain des étoiles. Les chercheurs publient leur étude dans la revue Nature Astronomy. Elle a porté sur l’analyse des données fournies par le télescope Kepler concernant 48 astres vieillissants (des géantes rouge) situés dans deux anciens amas d’étoiles, un qui s’est formé il y a environ 2 milliards d’années et l’autre âgé de plus de 8 milliards d’années. Ils ont été scrutés pendant plus de quatre ans par Kepler puis les astronomes ont analysé leurs signatures sismiques.

Grâce à cela, ils ont pu déterminer le spin de chacune de ces étoiles, c’est-à-dire calculer la direction de leur axe de rotation. Et ils ont constaté, avec surprise, que les spins de 70% des étoiles étaient alignés les uns avec les autres. « Cela était totalement inattendu parce que les turbulences générées dans les amas par les mouvements désordonnés des gaz aurait dû conduire à une distribution aléatoire des axes de rotation » explique Enrico Corsaro, astrophysicien au CEA.

Compte tenu de la morphologie des amas et des distances considérables entre les étoiles, les scientifiques ont conclu que cette orientation commune des axes de rotation devait remonter à la formation des étoiles, soit à il y a des milliards d’années.

En fait c’est le moment angulaire, la caractéristique initiale, du nuage de gaz et de poussières qui s’est effondré pour former les étoiles qui a été transmis aux étoiles elles-mêmes. « Il est remarquable que l’empreinte de ces conditions initiales puisse encore être vu des milliards d’années plus tard, en étudiant les minuscules oscillations des étoiles » conclut Dennis Stello.

(Source : Sciences & Avenir)

Les vibrations d’une étoile. Crédit : UNSW

Advertisements

3 réflexions sur “Ecoutez les étoiles trembler (audio)

  1. Normal que les étoiles « tremblent » : c’est la caractéristique principale du Gaz : l’agitation !… Et donc, on peut la mesurer !… Par contre, cet « unisson » est une surprise !… Une découverte qui ne sera pas sans conséquence !…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s