Un lac de Melbourne devient rose à cause du réchauffement climatique (vidéo)

Un lac salé de Melbourne est devenu rose en raison de la prolifération de Dunaliella, une algue qui a la caractéristique de produire un pigment rouge dans l’eau.

C’est un phénomène étrange qui s’est produit dans le lac du Westgate Park de Melbourne (Australie). Son eau salée, généralement translucide, a viré au rose à cause des températures élevées qui ont sévi sur la région tout au long de l’année 2016.

« Un phénomène naturel en réponse à des niveaux de sels très élevés, à des températures très fortes, à la lumière du soleil et à l’absence de précipitations », a écrit l’administrateur de la page Facebook du parc australien qui a dévoilé les photos.

Dunaliella
La présence de Dunaliella, une algue qui pousse dans la croûte de sel au fond du lac et qui a la particularité de produire un pigment rouge, a augmenté avec le nombre croissant des sels dans l’eau.

« Nous recevons souvent des commentaires qui disent que ça ressemble à un accident industriel dû à de la peinture rose », a souligné à la BBC le Dr Norman, responsable scientifique au parc Westgate. « C’est tout à fait naturel. Le lac est si salé et boueux que vous y ressortirez ressemblant à une boule de glace au rhum ».

(Source: CNN, 7s7, BBC)

Ce n’est pas la première fois déjà en 2015 le lac Hillier de Middle Island Cruises en Australie était également devenue rose. ⇓ 

Advertisements

Une réflexion sur “Un lac de Melbourne devient rose à cause du réchauffement climatique (vidéo)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s