L’exorcisme d’un ado qui a inspiré le cultissime film d’horreur (vidéo)

C'est l'une des scènes les plus connues du cultissime film d'horreur "L'Exorciste". © reuters.

C’est l’une des scènes les plus connues du cultissime film d’horreur « L’Exorciste ». © reuters.

Ce ne sont que quelques passages terrifiants de l’exorcisme subi par un enfant de 13 ans dans le Maryland en 1949. Cette histoire a inspiré le livre « The Exorcist » de William Peter Blatty (décédé en janvier 2017), et plus tard le cultissime film d’horreur « L’Exorciste ». Steven LaChance, expert en phénomènes paranormaux, s’est servi du journal de bord d’un prêtre pour écrire un nouveau livre.

L’histoire commence par le son calme de l’eau derrière un mur et un  grattage suspect sous le plancher. Ensuite, un crucifix se déplace dans la chambre d’un adolescent de 13 ans. Les bouteilles contenant de l’eau bénite commencent à exploser et il y a des éclats de verre un peu partout dans la pièce.

Ce ne sont que quelques passages terrifiants de l’exorcisme subi par un enfant de 13 ans dans le Maryland en 1949. Cette histoire a inspiré le livre « The Exorcist » de William Peter Blatty (décédé en janvier 2017), et plus tard le cultissime film d’horreur « L’Exorciste ». L’actrice Linda Blair se dit être toujours ensorcelée par ce rôle.

Journal de bord
Selon le NY Post, neuf prêtres ont été mis à l’épreuve durant cet exorcisme. Lors de cette expérience troublante, l’un d’entre eux a tenu un journal de bord où tous les détails ont été décrits avec précision. Et Steven LaChance, expert en phénomènes paranormaux, s’en est servi pour écrire un nouveau livre.

Le comportement de l’adolescent, connu sous le nom de Roland Doe, est devenu suspect après avoir joué avec la planche d’ouija de sa tante. Des bruits les plus effrayants les uns que les autres résonnaient en continu. Ils semblaient venir de nulle part. Inquiets, ses parents l’ont envoyé chez des prêtres locaux pour l’examiner. Le lit de leur enfant s’élevait alors que l’enfant dormait à poings fermés. Plus tard, il leur a aussi montré des griffes sur son corps. Des coupures aussi vives que douloureuses.

En février 1949, le nom LOUIS est apparu sur les côtes de l’adolescent. Sa mère en a déduit qu’il s’agissait d’un signe pour envoyer son fils à Saint-Louis, sa ville natale. Raymond Bishop, l’un des prêtres locaux, a demandé de l’aide d’un archevêque. À son tour, il a donné son feu vert pour l’exorcisme de l’enfant et le rituel a commencé le 11 mars 1949 à 22h30 à Saint-Louis.

Nez brisé, crachats et chansons
Selon le journal bord du prêtre, le mot HELL (enfer) est rapidement apparu sur la poitrine de l’adolescent. Et une image du diable s’est révélée sur sa jambe droite. « Quand le diable prenait possession de l’enfant, on ne pouvait plus rien faire », écrit-il.

L’exorcisme a duré plusieurs semaines. Chaque soir, un prêtre lisait un passage de la Bible pour contrer ces « puissances surnaturelles ». Durant une session, l’adolescent a même brisé le nez de l’un des prêtres. Il criait et crachait sur eux. Parfois, il pouvait tout simplement se mettre à chanter. « Il avait même une belle voix », peut-on lire dans le journal de bord.

« Il est parti »
Cette histoire s’est terminée à hôpital Alexian Brothers de Saint Louis en avril 1949. Le journal de bord a été découvert là-bas. L’adolescent a eu une vision, s’est levé et a dit: Il est parti.

Roland Doe a pu rentrer chez lui mais le diable est resté à l’hôpital Alexian Brothers pendant des années. Les infirmières ne sont jamais parvenues à faire disparaître une énorme tâche noire au-dessus du lit occupé par l’ado. « Dans le journal, il est clairement décrit comment Roland a été soumis à de terrifiants rituels nocturnes », conclut Steven LaChance.

(Source: 7s7, NY Post)

Une réflexion sur “L’exorcisme d’un ado qui a inspiré le cultissime film d’horreur (vidéo)

  1. Le pouvoir de l’esprit sur la matière je connais bien, chaque jour des hommes et des femmes sont agressés par ces charges électriques négatives et positives…mais chaque personne peut faire en sorte de vivre en harmonie avec ces forces…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s