L’histoire incroyable du transport du canot de l’empereur (vidéo)

1Découvrez l’histoire incroyable du transport du canot de l’empereur une des œuvres majeures du musée de la marine, depuis Brest jusqu’à Paris, et son entrée remarquée au cœur du musée.

Napoléon n’ a jamais été un marin et les défaites successives contre la royal Navy font croire qu’il n’a accordé plus de crédits à la marine qui c’est souvent réfugiée dans les ports pour se soustraire aux attaques britanniques.
Il n’en n’est rien car napoléon a œuvré pour avoir une marine puissante et de nombreux navire de guerre furent construit sous son règne dans les nombreux ports de l’Empire ( Italie France et surtout Hollande)
C’est à l occasion de la visite impériale d’un de ces ports en 1810 que la construction de ce canot fut entreprise.
La construction a été décidée dans le plus grand secret au printemps 1810, lorsque l’Empereur décida de se rendre à Anvers avec l’Impératrice pour visiter l’arsenal, dont il avait ordonné la création quelques années plus tôt. L’ingénieur Guillemard fournit les plans du canot, tandis que le maître Théau, originaire de Granville, en supervise la construction.
Ce canot reste la seule embarcation de ce type que la France a su conserver dans son intégrité.
En 21 jours seulement l’embarcation est prête. Elle mesure plus de 18 mètres de long : le tiers arrière est dominé par un rouf richement décoré, tandis que les rameurs occupent tout le reste de l’espace, jusqu’à la majestueuse figure de Neptune Les sculptures décoratives sont confiées à un artiste anversois, Van Petersen.
Le 30 avril 1810, le canot avec à son bord Napoléon et la jeune impératrice Marie-Louise le maréchal Berthier, le ministre de la Marine Decrès et l’amiral Missiessy, commandant l’escadre de l’Escaut fait une entrée remarquée dans Anvers. Pendant plusieurs jours le canot assure les déplacements de l’Empereur qui visite le vaisseau amiral Le Charlemagne, assiste au lancement du Friedland et inspecte l’ensemble de sa flotte.
En 1814 le canot est expédié à Brest où son ornementation est complétée.
Il ne sert plus jusqu’en 1858 date à laquelle il est sert à accueillir Napoléon III et l’Impératrice Eugénie.

Et ensuite le canot replonge dans l’oubli jusqu’en 1943 date à laquelle pour fuir les bombardement de Brest il fut décide de le transférer à paris dans le tout nouveau musée de la Marine en cours de constitution au Palais de Chaillot
C’est donc sous la protection des autorités allemandes que le canot quitte Brest le 9 mai 1943 et arrive à Paris Tout est sous contrôle sauf que qu’à Chaillot rien n’est prévu pour permettre au canot d’entrer dans le musée : les portes sont trop étroites . En août 1945, une énorme brèche est pratiquée dans le mur du Palais de Chaillot pour permettre le passage du canot.
La restauration complète du Canot a été effectué avec le soutien de la Fondation Napoléon. Il trône pratiquement à l entrée du Musée.

(Source : Maqueland, Musée de la Marine)

Advertisements

2 réflexions sur “L’histoire incroyable du transport du canot de l’empereur (vidéo)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s