Non, l’astéroïde 2016 WF9 ne va pas percuter la Terre le 16 février (vidéo)

1le Dr Dyomin Damir Zakharovich, affirme qu’un astéroïde découvert en novembre 2016 serait sur le point de percuter la Terre. Un impact prévu pour le 16 février que contredisent les données de la NASA. 

La Terre est-elle menacée par un astéroïde ? Alors que deux objets récemment découverts ont rendu visite à la Terre en janvier, une rumeur prend de l’ampleur sur la Toile. Celle-ci affirme qu’un astéroïde pourrait venir percuter notre planète le 16 février et causer des conséquences dévastatrices telles qu’un méga-tsunami.

Digne d’un film catastrophe, cette théorie a semble-t-il été émise par un Russe, « auto-proclamé astronome » selon le Daily Mail, le Dr Dyomin Damir Zakharovich. L’astéroïde incriminé se nomme 2016 WF9 et il existe bel et bien. Il a été découvert le 27 novembre 2016 grâce à la mission NEOWISE de la NASA.

D’après les estimations, il est « relativement grand » entre 0,5 et un kilomètre de diamètre. En revanche, on ignore à l’heure actuelle sa nature exacte. Les astronomes ont remarqué que l’aspect et l’orbite de l’objet ressemblent à ceux d’une comète, sauf que 2016 WF9 ne présente pas le nuage de gaz et de poussière qui caractérise normalement les comètes.

Un astéroïde venu de la planète Nibiru

Face à cette nature mystérieuse, le Dr Dyomin Damir Zakharovich a créé une théorie : 2016 WF9 proviendrait du système de la planète Nibiru. Une planète fictive située aux confins du système solaire dont l’existence n’a jamais été prouvée mais qui revient régulièrement dans les prédictions de fin du monde.

D’après le Dr Zakharovich, l’objet aurait été expulsé après une collision avec un autre astéroïde. Il se dirigerait maintenant droit vers notre planète où il pourrait détruire des villes entières. « L’objet est plus grand que ce dit la NASA. Nos données préliminaires suggèrent qu’un astéroïde de 2,2 kilomètres n’aura aucun problème à pénétrer dans l’atmosphère sans être désintégré », a expliqué le Russe repris par Ufomania.org.

« Depuis octobre, la NASA sait qu’il va percuter la Terre. Mais elle ne le dit que maintenant. Et elle ment », a-t-il affirmé. Selon lui, l’impact aurait lieu le 16 février. Sauf que les données de la NASA contredisent formellement un tel risque.

Contredit par la NASA

D’après les astronomes américains, 2016 WF9 met 4,9 années terrestres pour parcourir son orbite qui l’amène jusqu’à l’orbite de Jupiter et lui fait traverser la ceinture principale d’astéroïdes, l’orbite de Mars et celle de la Terre avant de repartir. Néanmoins, aucune visite n’est prévue pour le 16 février.

Il est prévu que 2016 WF9 se rapproche de la Terre mais ceci aura lieu le 25 février et se fera à une distance non négligeable, 51 millions de kilomètres. D’après les données du Jet Propulsion Laboratory, passé le 25 février 2017, l’astéroïde/comète ne devrait pas revenir avant 2021 où là encore il devrait réaliser une approche lointaine à plus de 70 millions de kilomètres.

« La trajectoire de 2016 WF9 est bien connue, et l’objet n’est pas un danger pour la Terre dans un futur proche », a assuré la NASA dans un communiqué. D’ailleurs, c’est loin d’être la première fois que de folles rumeurs circulent sur l’impact potentiel d’un astéroïde. En février 2016, des internautes avaient déjà fait courir le bruit qu’un astéroïde allait s’écraser sur Marseille.

Plus récemment, une prédiction portée par un ouvrage de David Meade a affirmé que la légendaire planète Nibiru entrerait en collision avec la Terre en octobre 2017. Une énième rumeur de fin du monde démentie par de nombreux spécialistes.
(Source : Maxi Sciences)

Advertisements

3 réflexions sur “Non, l’astéroïde 2016 WF9 ne va pas percuter la Terre le 16 février (vidéo)

  1. Bon, il nous reste 7 jours à vivre … dans le pire des cas !… Il faut se souvenir que la météorite de Chelyabinsk ( 15 février 2013 ) était arrivée « incognito » !…. Heureusement, elle a explosé à 20000 mètres d’altitude avec la puissance de 30 fois la bombe d’Hiroshima ( et 30 fois moins que le bolide de la Toungouska !…) . Le danger est potentiellement réel , mais un seul « astronome » isolé ( l’est-il réellement ?…) apparaît peu crédible, surtout qu’il parle de la planète « Nibiru » ( fictive, jusqu’à présent …) et affirme que le géocroiseur « menaçant » aurait été dévié par une collision avec un autre astéroïde : comment le sait-il ?…. Grâce à quels instruments , à quels calculs … qu’il devrait publier en ligne ?!…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s