Les robots : nouveaux outils et supports pédagogiques (vidéo)

captureDans un futur proche, les robots pourraient bien faire leur apparition à l‘école comme outils pédagogiques et éducatifs complémentaires et enseigner aux élèves des compétences spécifiques recherchées dans l’industrie high-tech, comme le codage, la programmation informatique, par exemple.

Des essais pilotes sont déjà en cours dans différents pays, de l’Australie à l’Europe en passant par les Etats-Unis.

Lors du dernier Salon international du numérique éducatif à Londres (24-27 janvier), organisé par la British Educationnal Suppliers Association (BESA), des sociétés spécialisées dans la robotique en milieu scolaire, ont montré comment les jeunes étudiants étaient désormais préparés à une nouvelle ère technologique.

L’objectif principal serait de combler l‘écart entre la théorie apprise à l‘école et la pratique requise par le marché.

“Dans le passé, nous enseignions constamment aux enfants le savoir. Ils répétaient, récitaient ce que l’enseignant leur disait, ils avaient beaucoup d’examens, mais ne connaissaient rien aux nouvelles technologies. Ils ne savaient pas comment faire avec leurs mains. Ils devaient simplement mémoriser des connaissances, or la théorie ne peut pas aider l’industrie, elle ne peut pas servir l’avenir d’une civilisation”, explique Wong Wei, PDG de la société Ubtech Education.

Si l’on considère le processus d’apprentissage, l’idée est d’aider les élèves à réellement comprendre ce dont parlent leurs professeurs, par exemple en chimie.

“Chaque enseignant, partout dans le monde, sait que certains sujets sont difficiles à atteindre pour les étudiants. Prenez l’exemple du tableau périodique. C’est un morceau de papier qui vous montre l’ensemble des différents éléments. Quand vous êtes étudiant, vous devez simplement l’accepter, car c’est quelque chose que votre professeur est incapable de vous démontrer”, dit Sean McDougall, Directeur général de la société Touchable Universe.

L’un des plus grands défis à l‘école est d’encourager les enfants à s’intéresser à des sujets très théoriques. La société Touchable Universe a créé un dispositif qui permet aux élèves d’apprendre en utilisant leur sens tactile.

“Dans chaque classe, 30 % des enfants sont ce qu’on appelle des apprenants kinesthésiques, c’est-à-dire qu’il apprennent mieux lorsqu’ils peuvent toucher, poser leurs mains sur les choses. Si on place les enfants dans une classe où ils n’ont pas le droit de toucher les choses, on les prive de leur processus d’apprentissage. Il est aussi vrai que tous les enfants apprennent lieux si on stimule tous leurs sens. Associer la vue au son et au toucher est donc idéal”, explique Sean McDougall.

Quoi de mieux qu’apprendre en jouant ? À première vue, les cubes du Robo Wunderkind peuvent s’assembler et fonctionner comme dans un jeu de construction traditionnel. En réalité, ils sont aussi équipés de toutes sortes de gadgets haute technologie: caméras, capteurs de proximité, lumières LED et pointeurs lasers.

Les cubes sont connectés en wifi et s’assemblent pour permettre aux enfants de construire des formes variées plus ou moins simples. Un code couleur est établi. Chaque cube a sa fonction. Le cube de couleur orange par exemple possède un moteur, c’est donc lui qui permettra la mise en mouvement de la construction.

“Les enfants apprennent les deux rudiments essentiels de la robotique. Ils comprennent de quels composants électroniques ils ont besoin pour construire un robot. Et ils apprennent aussi les bases du codage. Car une fois le robot construit, pour qu’il soit actif, il faut le programmer via une application”, ajoute Anna Iarotska co-fondatrice et directrice des opérations chez Robo Technologies.

Les outils pédagogiques ont changé rapidement au cours des dernières années et l’on peut s’attendre à ce que beaucoup de technologies déjà présentes dans certaines salles de classe deviennent de plus en plus courantes à l‘école.

Mais plus que la technologie elle-même, c’est plutôt la façon dont les enseignants choisiront d’utiliser les robots pédagogiques qui déterminera leur utilité.

La robotique pédagogique permet aux élèves de participer à des activités reliées aux technologies robotiques comme moyen de transfert des apprentissages, mais elle s’adresse aussi à ceux qui ont des difficultés ou du retard à l‘école, des troubles de comportements ou des troubles de l’attention. Elle aide au développement de leurs compétences et de leurs connaissances et permet d’accroître la motivation et l’estime de soi.

(Source : Euronews)

Advertisements

2 réflexions sur “Les robots : nouveaux outils et supports pédagogiques (vidéo)

  1. L’exemple me parait assez bien choisi au plan pédagogique. Bref, on choisit un robot qui nous apprend comment le commander.

    Ce faisant, il nous responsabilise devant lui. En nous invitant lui-même à lui dire quoi faire qui nous le rendrait intéressant, par la maîtrise de son codage.

    Ce qui nous rapproche de lui, nous le rend plus familier ou complice, sans rien enlever à la magie qu’il nous miroite en retour et qu’on peut vouloir ou non pousser plus loin, même approfondir le cas échéant.

    Au fond, tout réside dans la qualité des interactions, dont la culture peut s’enrichir avec le temps ; parce qu’elle a une multitude de dimensions à ne pas négliger, couvrant toutes nos relations aux outils que nous fabriquons et ce qu’ils nous apportent en retour.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s