Des chercheurs en Afrique du Sud utilisent des drones pour repérer les requins (vidéo)

captureLes observateurs de requins en Afrique du Sud utilisent la technologie des drones pour suivre l’activité des requins le long de la Fameuse côte, False Bay Coastline, qui abrite de nombreux grands requins blancs de la planète.

Le repérage des requins aide à recueillir des données importantes sur le comportement de l’espèce et à maintenir les baigneurs et les surfeurs à l’abri du prédateur.

Durant les mois chauds de l‘été, le littoral du Cap est un site populaire pour les surfeurs et les baigneurs. C’est également l’un des principaux habitats du Grand requin blanc – les autres sites fréquentés par le spécimen étant l’Australie, le Canada et la côte est des États-Unis.

Ici, sur la côte False Bay du Cap, une organisation appelée Shark Spotters utilise des drones pour surveiller le mouvement des requins pour garder les gens en sécurité et aussi pour étudier le comportement de l’animal.

En 2015, il y a eu 98 attaques de requins à travers le monde, dont six décès, selon des chercheurs de l’Université de Floride.

Nous incorporons maintenant la technologie drone dans notre repérage. Nous les utilisons pour améliorer notre capacité à identifier les requins et à identifier les requins potentiellement dangereux. Alors quand la personne chargée du repérage sur la falaise voit un requin ou quelque chose, qu’il croit être un requin, nous, on peut envoyer le drone, l’envoyer dehors pour aller confirmer de quelle espèce de requins il s’agit, de confirmer si c’est quelque chose qui représente une menace potentielle aux baigneurs et ensuite aussi surveiller les mouvements de requins et voir ce qu’il fait, son comportement dans la zone explique Sarah Waries, chef de projet de Shark Spotters.

Les opérateurs de drone travaillent en binôme avec des observateurs de requins qui sont installés en hauteur, sur des falaises surplombant l’océan, et utilisant des jumelles pour surveiller l’eau toute la journée.

S’il y a une menace, les sirènes d’avertissement sonnent et des drapeaux vont être mis en place pour indiquer aux baigneurs et aux surfeurs qu’ils devraient sortir de l’eau immédiatement. Seferino Gelderbloem est opérateur drone à Shark Spotters.

Une fois que j’ai le requin sur l’Ipad, je commence à enregistrer et à suivre le requin aussi longtemps que possible, la durée de vie de la batterie du drone est d’environ 25 minutes, donc nous aurons bien quelques minutes à tirer des images vidéo.

La période de l‘été signifie que les plages sont remplies de gens venus de partout dans le monde. Ils sont appelés à prendre conscience des dangers posés par les requins et à faire attention aux avertissements. Les touristes se sentent en confiance.

Je me sens très en sécurité, je compte vraiment sur les observateurs de requin, mais maintenant que vous mentionnez la technologie par drone, je pense que cela rendra la surveillance encore plus sûr.

Personnellement, avec l’alarme qui se déclenche, c’est la sécurité numéro un, avoir l’alarme me donne un peu de confort de savoir qu’il y a une communication qui est possible. Racontent-ils.

Le Cap a connu diverses attaques de requins et plusieurs mesures d’alerte ont déjà été mises en place. La technologie des drones de Shark Spotters devrait réduire le risque encore davantage.

Les spécialistes ont prévenu qu’il n’y avait plus que 350 à 520 requins blancs vivant sur la côte sud-africaine, soit 50 % de moins que ce que l’on pensait auparavant.

(Source : Africanews)

3 réflexions sur “Des chercheurs en Afrique du Sud utilisent des drones pour repérer les requins (vidéo)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s