L’humain et le porc croisés dans un même embryon (vidéo)

captureDes chercheurs ont mis au point une technique controversée qui pourrait permettre de fabriquer des organes transplantables à partir d’animaux.

C’est une nouvelle prometteuse, mais aussi périlleuse, qu’a rapportée jeudi la revue scientifique «Cell». Une équipe de chercheurs espagnols et américains a introduit des cellules souches humaines dans des embryons de porc, créant ainsi, pour la première fois, des organismes possédant à la fois des cellules de porc et d’origine humaine.

Ces embryons ont été ensuite réimplantés chez une truie, où ils ont continué de se développer. Cette manipulation pourrait marquer la première étape de la «fabrication» d’organes susceptibles d’être greffés sur l’homme, comme un foie, un rein ou un pan­créas. Cela sans risque de rejet, puisque les cellules souches proviennent du patient lui-même. On en est encore loin, mais il s’agit d’un premier pas.

 Inquiétudes

L’étude a ranimé des inquiétudes éthiques. Beaucoup craignent, par exemple, de voir des apprentis sorciers tenter de créer des animaux doués de cerveaux humanisés, ou relâcher dans la nature des bêtes mutantes, comme les chimères de la mythologie grecque. «L’idée de voir un animal naître avec des cellules humaines suscite des questions auxquelles il va falloir répondre», a admis Izpisua Belmonte, un des coauteurs de l’étude au sein du Salk Institute. D’ailleurs, les scientifiques ont choisi d’interrompre l’expérience au bout de quatre semaines, empêchant la naissance de porcelets.

(Source : 20 Minutes)

4 réflexions sur “L’humain et le porc croisés dans un même embryon (vidéo)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s