L’Uritrottoir ou comment uriner utile et fertile (vidéo)

captureL’«Uritrottoir», mi-pissotière de rue mi-jardinière, s’installe début janvier à Paris et au printemps à Nantes.

«Les pipis partout, les mercredis, jeudis, vendredis et samedis soirs, sont une problématique majeure des centres-villes. Et les services de propreté de la ville passent un temps fou à les nettoyer, avec des produits et des détergents agressifs et une quantité d’eau importante», souligne Laurent Lebot, l’un des co-gérants de l’agence Faltazi.

Déjà conceptrice d’un urinoir sec champêtre à destination des festivals, qui se présentait sous la forme d’un entonnoir, l’agence nantaise a imaginé une mini-vespasienne citadine «écologique et économique» pour «civiliser les pipis» sauvages de rue, retrace-t-il.

 Composé de deux bacs en aluminium, l’un rempli de paille ou de sciure de bois, l’autre de fleurs, l’Uritrottoir «est l’association de deux déchets, l’urine et la paille. Le mélange de carbone et d’azote donne du fumier qui, une fois composté, sera utilisé comme engrais pour l’horticulture», décrit son associé, Victor Massip.

Plusieurs commandes

La SNCF et la ville de Nantes ont déjà passé commande, et deux premiers modèles expérimentaux seront installés tout début janvier aux abords de la gare de Lyon à Paris, puis trois au printemps dans des «rues à pipi» de la cité des ducs de Bretagne, sur des sites qui doivent encore être définis par la municipalité, en concertation avec les riverains.

Ces toilettes sèches de rue seront par ailleurs connectées, la présence de capteurs permettant de contrôler à distance le niveau d’urine dans la caisse et éviter ainsi tout débordement, tout en épargnant aux prestataires chargés de la collecte de l’urine des déplacements inutiles si les bacs ne sont pas pleins.

«On va solutionner le pipi sauvage, mais derrière il y a une dimension écologique. Le type qui a une envie pressante et qui cherchait un recoin pour ses petites commissions, maintenant va uriner utile», se réjouit M. Lebot.

L’Uritrottoir existe en «version XXL pour 600 pipis», haute de 1,20 mètre, en version «300 pipis», ou encore en format triangulaire adapté aux recoins, selon ses concepteurs.

(Source : AFP)

Publicités

7 réflexions sur “L’Uritrottoir ou comment uriner utile et fertile (vidéo)

    • Toilettes publiques? Y’en a pas assez, désolé, quand ça urge, ça urge. Alors le jour on peut toujours rentrer dans un bar, prendre un p’tit café et en profiter pour utiliser leurs WC, mais la nuit?
      Avignon, 80 000 habitants juste pour le centre ville, 5 WC publics. Désolé mais c’est trop peu. A vue de nez il en faudrait 10 fois plus.
      Perso, j’admets que cela m’arrive, quand c’est soit se faire pipi dessus om faire pipi ailleurs, je choisis la seconde solution… cependant, quitte à passer pour un gros dégueulasse en me faisant voir, je vise toujours une bouche d’évacuation des eaux de pluie, jamais sur les murs, non la c’est vraiment dégueu, ça pue et tout après, et ça abîme les murs (acidité).

      Cette innovation est très intéressante (et écolo en plus), en espérant que les gens (comme moi) puissent marcher 200 mètres pour en trouver une via smartphone:)

  1. Encore de la descrmination!!!! Et les bonnes femmes feront pipi sur elles!!!
    Mais par contre qui a pensé aux personnes qui prennent des médocs..et qui ont leur pipi remplis de résidus de médocs qui va se retrouver dans le .,,fumier…ensuite va être mis dans un composte .,qui servira comme engrais soi disant écologique!!!
    Personne ne parle de ça pourtant important!!!!

    • J’avais pas pensé aux dames… faut trouver une solution, cela dit, en ayant vu faire certaines, la plupart du temps c’est dans le caniveau entre deux bagnoles, ne serais ce que pour se cacher.
      Les mecs, ca pisse partout (je le sais j’en suis un^^)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s