Une femme achète un homard de 100 ans mais ce n’est pas pour le manger (vidéo)

capture« King Louie », un homard de 10 kilos, a pu retourner auprès des siens dans les eaux du Nouveau-Brunswick (Canada) grâce à la générosité de Katie Conklin, une activiste d’un mouvement vegan.

Il y a quelques jours, « King Louie » a atterri au restaurant « Alma Lobster Shop » situé au sud-est du Nouveau-Brunswick (Canada).

100 ans
Alertée par un proche, Katie Conklin a appelé les propriétaires du restaurant, qui n’avaient pas encore pris de décision sur l’avenir du homard, âgé d’environ 100 ans vu son poids et sa taille. Elle avait une idée derrière la tête.

« Loin de la cuisine »
« J’ai appelé le restaurant et j’ai demandé s’il était à vendre, ce qui était finalement le cas. J’ai acheté le homard, à condition qu’il soit relâché dans l’océan, où il vivrait idéalement pour le reste de ses jours. Ça m’a coûté 230 dollars canadiens (environ 160 euros). Et maintenant, il est de retour dans sa maison et loin de la cuisine », a précisé Katie Conklin, une activiste d’un mouvement vegan d’Halifax, sur Facebook.

(Source: Journal de Montréal)

Advertisements

3 réflexions sur “Une femme achète un homard de 100 ans mais ce n’est pas pour le manger (vidéo)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s