A cause du braconnage, de plus en plus d’éléphants naissent sans défenses en Afrique (vidéo)

1Un nouveau rapport révèle l’existence d’une véritable augmentation de femelles dénuées de défenses parmi les nouvelles générations d’éléphants d’Afrique. Selon les experts, ce phénomène est directement imputable à la pression du braconnage. 

Il va sans dire que le braconnage a de lourdes conséquences sur les populations d’éléphants d’Afrique. Chaque année, de nombreux spécimens sont abattus illégalement par les chasseurs. Ces derniers convoitent leurs précieuses défenses en ivoire qui se vendent à prix d’or sur le marché noir.

Cette activité frauduleuse menée depuis des décennies et actuellement en hausse représente une pression énorme pour l’espèce dont la diminution rapide des effectifs laisse envisager le pire. Mais ce n’est pas tout, il semblerait en effet que le braconnage en influence également les mécanismes évolutifs.

C’est du moins ce que rapporte Joyce Poole, experte animalière et présidente de l’association Elephant Voices. La spécialiste a en effet mis en évidence une augmentation des pachydermes dénués de défenses parmi les nouvelles générations.

Les éléphants à défenses dans le viseur des braconniers 

Selon elle, ce phénomène serait directement lié à l’intensité du braconnage : il s’expliquerait par la tendance des chasseurs à ne cibler que les animaux avec le plus d’ivoire. En conséquence, les spécimens aux défenses les plus imposantes sont tués avant d’avoir eu le temps de se reproduire.

Cette sélection aurait ainsi des répercussions importantes sur le patrimoine génétique de l’espèce, particulièrement parmi les femelles. Contrairement aux mâles, celles-ci peuvent en effet être dépourvues de défense. Dans le passé, ce caractère était plutôt rare avec un taux variant entre 2 à 6% selon les régions.

Mais aujourd’hui, cette proportion a considérablement augmenté, avoisinant par exemple 33% dans le Parc national de Gorongosa au Mozambique et 98% dans celui des éléphants d’Addo en Afrique du Sud. Deux parcs où de nombreux éléphants ont été tués par le passé. Entre 1977 et 1992, au Mozambique en pleine guerre civile, 90% des pachydermes du Gorongosa ont disparu.

Dans le parc d’Addo, ce sont les chasseurs qui ont tué tous les éléphants excepté 11 spécimens. Quatre des survivants étaient des femelles sans défense. Si le braconnage et la chasse sont maintenant sous contrôle dans les deux endroits, les femelles auraient transmis le gène incriminé à leur descendance, d’après Joyce Poole.

L’absence de défense, un avantage mitigé

« Les populations se retrouvent avec une proportion plus élevée d’animaux sans défense qui se reproduisent et tendent à engendrer une progéniture sans défenses », explique au Nautilus Joyce Pool. « De nos jours, avec la pression du braconnage, les éléphants sans défense présentent un véritable avantage parce qu’ils ne sont pas ciblés pour leur ivoire ».

Si l’absence de défenses est un avantage contre le braconnage, ça n’en est pas un pour les éléphants eux-mêmes. Ces longues dents incurvées n’ont en effet pas toujours été un inconvénient, elles sont même normalement un précieux atout car elle leur permettent de déchirer l’écorce des arbres, creuser la terre à la recherche d’eau ou de nourriture et de se défendre.

Malheureusement, ces facilités semblent désormais futiles dans un monde où avoir des défenses représente un risque énorme de se faire abattre. Selon les dernières estimations de l’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN), près de 100.000 individus auraient été tués depuis 2006. Selon les chercheurs, le braconnage serait une nouvelle forme de sélection artificielle.

Sa pression est devenue tellement énorme qu’elle peut aller jusqu’à engendrer des changements complexes au sein même des populations. Néanmoins, le braconnage ne serait pas le seul facteur favorisant l’apparition des éléphants sans défense. L’isolement de certaines populations dû à la fragmentation de leur habitat jouerait également un rôle.
(Source : Maxi Sciences)

Publicités

2 réflexions sur “A cause du braconnage, de plus en plus d’éléphants naissent sans défenses en Afrique (vidéo)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s