Une gigantesque crevasse en Antarctique laisse présager le pire (vidéo)

1Une immense faille repérée sur des images satellite au centre du glacier de l’île du Pin, explique la raison pour laquelle la calotte glaciaire de l’Antarctique connait depuis quelques années un retrait relativement rapide. 

Depuis quelques années, les yeux des climatologues sont tournés vers le glacier de l’île du Pin, en Antarctique occidental. Celui-ci est en effet entré dans une phase d’emballement. Un phénomène qui se traduit par une perte continue de masse, contribuant de manière importante à la hausse du niveau des océans.

Cette tendance, pour le moins alarmante, a conduit en 2015 au vêlage (à la séparation) d’un immense iceberg. La masse de glace flottante qui s’est détachée de sa base principale après fragmentation a été estimée à près de 225 kilomètres carrés.

En analysant des images satellite de l’Agence spatiale européenne (ESA), des chercheurs des universités d’Ohio et du Michigan ont mis en évidence des anomalies frappantes au sein de la structure interne du glacier.

Une immense faille au centre du glacier

Relevées au moyen d’un nouveau logiciel de traitement, ces altérations pourraient expliquer en partie les dynamiques de ce désastre. Décrites dans la revue Geophysical Research Letters, elles se présentent sous la forme générale d’une faille qui apparait à la base du glacier sur les clichés datant de 2013.

Les scientifiques ont été surpris de constater que la fissure est partie non loin du centre de l’immense étendue de glace, à plus de 30 kilomètres de la rive. D’ordinaire, ces formations surviennent en effet plus près de l’océan et sont provoquées et amplifiées par le réchauffement des eaux.

En dépit de sa position singulière, la faille a continué son évolution et s’est propagée en deux ans vers le haut jusqu’à provoquer le détachement de l’immense iceberg qui a dérivé durant 12 jours de la fin du mois de juillet au début d’août 2015.

La fonte des glaces n’est plus qu’une question de temps

« La question n’est plus de savoir si, mais quand la glace de l’Antarctique occidental va fondre », explique Ian Howat, auteur principal de l’étude. Il poursuit : « La formation de ce genre de faille géante met en évidence un autre mécanisme responsable du retrait rapide de ces glaciers ».

« Les failles se forment habituellement aux marges des glaciers où la glace est mince et soumise aux forces de cisaillement. Cependant, sur celui de l’île du Pin, la faille provient du centre de la masse de glace », développe le glaciologue dans un communiqué. Ceci suggère que quelque chose a fragilisé la glace à cet endroit précis.

Selon lui, le phénomène pourrait s’expliquer par une infiltration d’eau plus chaude que la normale jusqu’au centre du glacier, provoquant ainsi l’ouverture d’une énorme crevasse dans la partie plus centrale de la calotte glaciaire. Ce genre d’événement a déjà été observé par le passé dans l’inlandsis du Groenland, la deuxième plus grande masse de glace sur Terre.

Des villes américaines englouties par la montée des eaux

Les chercheurs envisagent désormais d’étudier ces cas afin de mieux comprendre les processus de formation. Des connaissances précieuses face à des prédictions pour le moins pessimistes. En effet, plus de la moitié de l’eau douce du monde est renfermée dans la glace de l’Antarctique.

Or, les études suggèrent que la calotte glaciaire de l’Antarctique ouest est particulièrement instable et pourrait s’effondrer au cours des 100 prochaines années. L’effondrement conduirait alors à une montée des eaux de près de 3 mètres qui pourrait engloutir des villes américaines majeures telles que New York ou Miami, déplaçant quelque 150 millions d’habitants.

« Nous avons besoin de comprendre exactement comment ces vallées et ces fissures se forment [en Antarctique] et ce qu’elles signifient pour la stabilité de la banquise », conclut Ian Howat.

(Source : Maxi Sciences)

Publicités

3 réflexions sur “Une gigantesque crevasse en Antarctique laisse présager le pire (vidéo)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s