Comment l’Autopilot d’une Tesla voit le monde (vidéo)

captureLe constructeur automobile Tesla vient de publier une vidéo qui dévoile le fonctionnement de son système de conduite autonome actuellement en cours de développement et dont la mise en service est prévue pour 2018.

Le mois dernier Elon Musk, le fondateur et dirigeant de Tesla Motors, annonçait que dès 2018, ses voitures électriquesTesla seraient dotées d’un mode de conduite 100 % autonome. Pour ce faire, tous les modèles en production, ainsi que la future Tesla Model 3, seront équipés des technologies leur permettant de devenir des voitures totalement autonomes le moment venu, via une mise à jour de leur système Autopilot.

En attendant, le développement de cette technologie, qui repose sur une intelligence artificielleentrainée par apprentissage automatique, se poursuit. Dans cette vidéo que vient de publier le constructeur automobile, on découvre comment fonctionne cet Autopilot expérimental, ou plus précisément comment il appréhende son environnement à travers son système de huit caméras et douze capteurs à ultrasons qui lui confèrent une vision à 360°.

La Tesla Model en mode autonome a eu un moment d’hésitation

On voit une Tesla Model S conduire en mode totalement autonome, c’est-à-dire que le passager qui se trouve à la place du conducteur n’a pas besoin de garder ses mains sur le volant. Sur la droite de l’image, on peut voir le retour visuel fourni en temps réel par la caméra arrière gauche (en haut), la caméra avant (image au centre) et la caméra arrière droite (en bas). On observe de quelle manière le système distingue les véhicules, les piétons, le marquage au sol, la signalétique…

On constate notamment que le logiciel est capable de faire la distinction entre les panneaux de signalisation des feux tricolores, ce dont la version actuelle de l’Autopilot qui est activée dans les Tesla est incapable. Un détail intéressant relevé à partir de 1 mn 30 s. On voit la Tesla s’arrêter puis repartir alors qu’elle détecte deux joggeuses courant sur le bas-côté de la route. Un moment d’hésitation qu’un conducteur humain n’aurait sans doute pas connu…

(Source : Futura : Sciences)

En version accélérée (timelapse)

Pour ceux qui préfèrent une version en vitesse réelle 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s