La société néerlandaise Mars One présente un projet de combinaison martienne

1La société néerlandaise controversée Mars One, qui veut envoyer des pionniers vers Mars en aller-simple d’ici 10 ans, a présenté son premier concept de combinaison martienne qui devra permettre aux colons d’effectuer les tâches nécessaire à leur survie dans des conditions « extrêmement difficiles ».

La combinaison devrait « utiliser au maximum les ressources martiennes » mais a encore besoin de nombreuses heures de travail pour offrir une solution face à la poussière rouge omniprésente sur la planète, a affirmé la société dans un communiqué.
La combinaison devra durer plus longtemps que toutes les combinaisons développées pour l’instant, en tenant compte « de la nature unique du projet ».
La combinaison devra de plus être composée d’éléments interchangeables, empêcher les radiations et accommoder de nombreuses tailles pour diminuer les transports jusqu’à la planète rouge. Le but est de diminuer et faciliter toute maintenance.
En embarquant avec eux des imprimantes 3D, les colons pourraient de plus imprimer certaines parties à remplacer, comme des boulons, des écrous ou même certains textiles nécessaires à la composition de la combinaison.
Alors qu’environ 200.000 personnes originaires de 140 pays s’étaient inscrites à ce projet, qui veut notamment se financer par des émissions de télévision, 24 devraient être sélectionnées pour aller s’installer sur Mars, répartis en six groupes de quatre personnes.
Mars One prépare sa première mission non habitée pour 2018, comme le fondateur de la société aérospatiale californienne SpaceX et milliardaire Elon Musk.
Les premiers colons de la société néerlandaise devraient faire leur aller simple pour la planète rouge à partir de 2026, les équipes suivantes partant à 26 mois d’intervalle.
Sans retour possible, ils devront vivre dans de petits habitats, trouver de l’eau, produire leur oxygène et cultiver leur propre nourriture.
Jusqu’à présent, il n’y a eu que des missions robotiques sur Mars, menées avec succès par la Nasa, mais les Etats-Unis veulent envoyer des astronautes sur cette planète d’ici une vingtaine d’années.

(Source : AFP)

2 réflexions sur “La société néerlandaise Mars One présente un projet de combinaison martienne

  1. Les astronautes de la NASA accepteront- ils  » l’aller-SIMPLE  » ?… La situation sociale de l’Humanité n’a quand même pas rejoint un tel seuil « critique » pour envisager que son élite s’engage dans un exil définitif !… Le projet primitif du début des années 70 ( avant la banqueroute de 72 !…) prévoyait un premier équipage en vol circummartien en 1983 , aller-retour sans atterrissage sur la planète rouge et propulsé par un moteur ( nucléaire ) du programme « Nerva » !… La durée du vol ne devait pas dépasser 5 à 6 semaines, ce qui était compatibles avec les troubles physiologiques dus à l’apesanteur !…
    On n’est donc pas du tout dans les mêmes paramètres , avec même des technologies depuis longtemps obsolètes !… ( Par contre, il se murmure qu’Elon Musk aurait accès à des technos bien plus avancées, gardées secrètes pour de mystérieuses raisons politiques !… Les autorités font des cachotteries depuis 70 ans ( l’année prochaine ! ) au sujet du Phénomène OVNI, elles peuvent bien agir de même avec l’Astronautique, qui partage des atomes crochus avec les soucoupes volantes !… « Conspirativement parlant « , un auteur comme Jean Graton ( créateur de la bd culte « Michel Vaillant » ) , pourtant peu enclin aux théories fantaisistes, n’a pas hésité à dénoncer dans deux de ses albums ( 61 et 62 , publiés en 2000 ) , les coulisses d’étranges entreprises high tech venus commanditer des Ecuries automobiles ( « la fièvre de Bercy » suivi de « le sponsor » ) !… Et les personnages qu’on va y « rencontrer » ne sont pas exactement fréquentables, sauf peut-être une camisole de force !… Jean Graton dessinant « Le silence des agneaux » , ne se trompe-t-on pas de route ?… Pourtant, on devrait se trouver plongés dans les puces de la Silicon Valley , pas à l’intérieur de jeux vidéo !… Michel Vaillant et ses copains vont apprendre que certaines super-fortunes contemporaines auraient d’étranges origines , et qu’ils vont sauver l’une des « sources » , un jeune informaticien surdoué ( et sa sœur ), traqués par des tueurs psychopathes !…
    Un monde bien sinistre, d’autant plus qu’il nous touche de près … et qu’il n’a pas l’air tellement fictif : certaines planches de l’album 62 un peu bavardes ne me paraissent pas pour autant invraisemblables !… En clair, certaines entreprises prestigieuses ne seraient que des prête-noms pour exploiter commercialement des « brevets » militaires, inutilisables jusqu’à présent, pour des raisons « Top Secret » !… ( Et certains employés un peu trop curieux ou trop compétents disparaîtraient pour éviter qu’ils ne dénoncent l’imposture !… Une situation qui n’a rien de délirant, quand on considère les « blacks programs » : ceux-ci doivent être votés par les membres du Congrès US, sénateurs et représentants, qui n’ont aucun droit de regard sur ce qu’ils votent !… )
    De là, est-il tellement « invraisemblable » de soupçonner , comme l’Astrophysicien « marginal » Jean-Pierre Petit , « rebelle du CNRS » , que certaines technologies sont en fait, bien plus avancées qu’annoncées, mais utilisées dans des domaines restreints, pour éviter toute divulgation !… Quant au banc d’essai, depuis le retrait des navettes spatiales « civiles » , au moins une navette militaire, secrète dont nous connaissons le « nom » ( X-37B ) et peut-être le nombre ( deux ) effectue des missions sur lesquels on ne peut que spéculer : pas exemple des propulseurs « révolutionnaires », évitant peut-être le recours ( partiel ) au nucléaire : car il faudra de telles « machines » pour que les vaisseaux du futur deviennent enfin des engins interplanétaires … et non pas des « autos à pédales » comme aujourd’hui , réduisant la durée des voyages et créant une gravité artificielle qui les rendra beaucoup plus confortables !… Dès lors, la création de bases puis d’établissements et de villes , d’abord sur Mars, puis sur d’autres planètes génèrera beaucoup de travail à de nombreuses générations !… Dès 2050, notre système solaire aura sans doute bien changé … si un projet technoscientifique, soutenu par la culture populaire, se construit sérieusement !…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s