A 105 ans, elle amène les toilettes dans son village (vidéo)

Kunwar Bai Yadav, 105 ans

Kunwar Bai Yadav, 105 ans

Une centenaire est devenue une célébrité en aidant sa région à éradiquer la défécation en plein air.

Il y a deux ans, des statistiques avaient semé la honte en Inde: des chiffres officiels ont en effet montré que 550 millions de personnes – soit près de la moitié de la population du pays – faisaient encore leurs besoins en plein air. Alors que plus de 70% des Indiens possèdent aujourd’hui un téléphone portable, beaucoup se sont demandé comment il était possible que l’usage de WC soit aussi marginal.

Bien décidées à faire taire ces chiffres gênants, les autorités ont lancé une campagne pour encourager les gens à construire des latrines. C’est lors d’une séance de sensibilisation organisée dans l’école de son village que Kunwar Bai Yadav, 105 ans, a entendu pour la première fois parler de toilettes. «Je n’avais aucune idée de ce que c’était jusqu’à cette conférence», a confié la vieille femme à la BBC. «Je me suis dit que ce serait une bonne idée», a ajouté la centenaire, qui a confié être tombée à deux reprises dans la forêt après avoir glissé sur des excréments.

Malgré son âge avancé, Kunwar Bai Yadav n’a pas eu peur des difficultés. Afin de réunir les fonds pour la construction des premières toilettes dans son village, elle a vendu sept chèvres. Au printemps dernier, son action a été récompensée. Le Premier ministre, Narendra Modi, s’est rendu dans son village pour la féliciter. Mardi, le district de Dhamtari, où vit la centenaire, a symboliquement été nommé premier district de l’Etat du Chhattisgarh à avoir éradiqué la pratique de la défécation en plein air.

(Source : 20 Minutes)

3 réflexions sur “A 105 ans, elle amène les toilettes dans son village (vidéo)

  1. Bravo … l’an dernier je crois,il parlait aussi des risques pour les femmes .. car les viols sont aussi des risques courant en allant en plein air il faut toujours qu’elles soient 2 une pour guetter pendant que l’autre se soulage

  2. L’évolution du traitement des déchets dans une civilisation suit un chemin particulier et complexe : il existait des WC dans l’Antiquité , ainsi que le Tout à l’égout , le chauffage central, l’eau courante ( et probablement potable, ce qui implique des sources de captation sûres !) , alors qu’au XVIII° siècle, les latrines n’existaient pas au Château de Versailles !… Dans la Ville de St Malo, il existait dans les rues des tas de sable où l’on allait se soulager en se cachant ( le danger était permanent dans la rue ! ) et on n’oubliait pas de « glisser une pièce  » à l’employé de la voirie chargé d’évacuer le sable souillé ( la plupart du temps, avec des charrette à bras …). Jusqu’aux années 50, les « cabinets » ( de toilettes ) « au fond du jardin » étaient encore fréquents !… Les réseaux rationnels d’évacuation de nos excréments sont un phénomène très récent, même si nous ne pouvons plus nous en passer ( ni du papier-toilettes ) !… Un retour en arrière serait abominable pour des millions de gens qui n’y survivraient pas !…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s