Un bar-musée pour amateurs d’anatomie et de macabre à Brooklyn (vidéo)

Un anatomiques montrant les ravages de la diphtérie.

Un anatomiques montrant les ravages de la diphtérie.

Ryan Matthew Cohn a trouvé comment partager sa « fascination pour l’anatomie, l’histoire et la science »: un musée-bar dans le quartier new-yorkais de Brooklyn, où il a fait installer le long des murs de grandes armoires de verre, soigneusement étiquetées, abritant masques mortuaires, fœtus anormaux, bustes grossièrement déformés par des corsets ou membres attaqués par la syphilis…

Sa « House of Wax » (Maison de cire), aux teintes noires et rouge sang, a ouvert cette semaine, juste à temps pour Halloween, fête idéale du calendrier pour célébrer son goût du macabre.

M. Cohn, 36 ans, ouvre ainsi son premier musée personnel, après avoir entassé pendant des années ses précieuses trouvailles dans son appartement. Sa passion est née dès l’enfance, lorsqu’il a commencé à ramasser cadavres de salamandres et ossements d’animaux trouvés dans la nature.

Le bar-musée compte près de 200 pièces qui, au-delà des curiosités des facultés de médecine, incluent aussi des masques mortuaires d’hommes célèbres comme Beethoven ou Napoléon, ou des bustes censés représenter la diversité de la race humaine: Soudanais en turban, Indien du Canada ou Bushman d’Australie.

(Source : AFP)

3 réflexions sur “Un bar-musée pour amateurs d’anatomie et de macabre à Brooklyn (vidéo)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s