Privée de retraite, mémé se venge sur les restos (vidéo)

1Une grand-mère de 76 ans est devenue la hantise des restaurateurs depuis plusieurs mois en Italie. Elle mange et s’en va sans payer, pour faire passer un message précis.

«On ne me donne rien pour ma retraite? Dans ce cas, je mange gratos au resto». Cette petite vieille n’a pas froid aux yeux. Depuis le mois de mars dernier, elle est devenue la hantise des restaurateurs. Pour protester contre l’Etat, qui ne lui verse pas d’argent pour ses vieux jours, la petite mamie a choisi une façon très originale de protester: ne pas payer.

Séjour en prison

Si elle était inconnue au départ, la Turinoise de 76 ans s’est peu à peu fait un surnom («la terrible petite vieille») avant d’être démasquée. Après avoir mangé dans quatre bars et un restaurant de Savone, en Ligurie, Giovanna Tondella a été photographiée en train de déguster un plat de sardines frites. Les recherches à propos de l’ancienne ont révélé qu’elle a également fait ses courses à quelques reprises sans régler la note, et qu’elle a passé sept jours en prison.

Prise en flagrant délit

«Vous n’avez qu’à appeler la police», a hurlé la grand-mère, reprise en flagrant délit de filouterie d’auberge cette semaine après s’être fait oublier depuis le mois de mars. Sur les réseaux sociaux, les avis sont partagés: «Elle n’a pas assez d’argent pour sa retraite, elle a probablement besoin d’aide», pensent certains. «C’est une arnaqueuse de première, aucune compassion pour cette femme», affirment d’autres.

Désespérée

Le fait est que la retraitée a expliqué à plusieurs reprises qu’elle était désespérée, mais qu’elle avait aussi envie de faire réagir l’Etat au vu de sa situation personnelle, révèle «La Stampa». En effet, après avoir dépensé le peu d’argent liquide qui lui restait chez elle, la mamie n’a pas eu le droit d’avoir accès à son compte épargne tandis que les factures continuaient d’affluer dans sa boîte aux lettres.

Un plan presque parfait

Alors, la Turinoise a eu l’idée de se rendre dans les restaurants sans payer afin d’être arrêtée (d’où son envie que les gens appellent les carabiniers). «Je mange sans payer, les patrons appellent les forces de l’ordre, je leur raconte mon histoire et ils m’aident à retirer mon argent à la poste», avait planifié la grand-maman. Si personne ne l’a dénoncée au départ, la dernière fois a été celle de trop: cette semaine, lors de sa récidive, la petite vieille a été reconnue et poursuivie par le patron du restaurant où elle a sévi.

«Si elle m’avait demandé de manger gratuitement, j’aurais accepté, raconte le boss de l’établissement à «La Stampa»vendredi. Mais agir de cette sorte, alors là non. Les gens n’ont pas le droit de demander des plats, les consommer et partir comme des voleurs. J’espère que cela lui servira de leçon».

Son avocat va lui «faire la morale»

D’autant plus que depuis, la mémé a reçu son argent et est régulièrement payée en fin de mois. Son avocat est incrédule: «Certes, elle a toujours eu un peu tendance à voler des petites choses par-ci par-là dans les magasins, mais je crois qu’on peut désormais assez facilement parler de cleptomanie. Je l’appellerai pour lui faire la morale.» En attendant, les restaurateurs sont prévenus: la terrible mamie n’a pas encore dit son dernier mot. Et elle a faim.

(Source : 20 Minutes)

6 réflexions sur “Privée de retraite, mémé se venge sur les restos (vidéo)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s