Le futur de la pizza, c’est le robot-pizzaïolo (vidéo)

Les pizzaïolos robotisés d’une entreprise américaine commencent à convaincre les connaisseurs, même en Italie. Et, si ça y ressemble, il ne s’agit pas ici de produits industriels, insipides, déshydratés et truffés de conservateurs. Simplement une exploitation de la technologie à des fins qualitatives…

L’idée émane de la start-up américaine Zume Pizza, lancée par Alex Garden et Julia Collins. L’entreprise entend conjuguer rapidité et qualité grâce à un atelier, quelques ouvriers bien formés et, surtout, une série de machines capables de rivaliser avec une légion de pizzaïolos expérimentés, raconte le site italien Dissapore.

Fast Food raffiné
Pour chaque pizza, trois personnes s’attellent à la tâche et supervisent les opérations automatisées. Quinze minutes plus tard, elle sort du four, fumante, savoureuse et prête à être livrée et dégustée. Le tout, à la chaîne, par centaines. Service néo-Fast Food raffiné, Zume réussit malgré tout à conserver un tarif extrêmement concurrentiel de 15 à 19 dollars (de 13,5 à 17 euros), soit à peine plus que les prix affichés par le géant américain Domino’s.

Rendement
Pour le moment, l’atelier turbine à une vitesse de croisière de 288 pizzas par heure mais compte bien encore améliorer son rendement progressivement en réduisant à dix minutes le temps de préparation de chaque pièce. Les robots ont été conçus en collaboration avec les laboratoires ABB Robotics et sont capables d’accomplir les tâches les plus simples avec bien plus de dextérité et de constance que l’être humain. Comme étaler une purée de tomates de manière uniforme sur la pâte, par exemple.

Intervention humaine
L’intervention humaine s’avère évidemment indispensable à certains moments clé du processus, comme la préparation de la pâte, à la main, et un levage de 48 heures pour faciliter la digestion. Après la pose de purée de tomates, du fromage et des différents ingrédients, la pizza est enfournée à 800 degrés.

Boîte biodégradable
Une fois terminée, la pizza est livrée à destination dans une boîte très différente de celle en carton utilisée chez nous. Biodégradable à 100% (fibres de canne à sucre), elle dispose notamment de crevasses destinées à recueillir l’huile perdue et éviter l’adhérance. Chargée dans la « ZumeMobile », la pizza reposera enfin dans l’un des fours de la camionnette pour conserver toute sa chaleur et sa saveur jusqu’à la livraison (voir photos ici). Ultime opération (humaine): une découpe en huit parts égales pour le plaisir du client. Le souci du moindre détail!

(Source : Dissapore, 7s7)

4 réflexions sur “Le futur de la pizza, c’est le robot-pizzaïolo (vidéo)

  1. 13 à 17 euros la pizza? Eh bé, mon pizzaïolo du coin en fait des délicieuses pour 8 euros et il gagne très bien sa vie (elles sont vraiment bonnes, et généreuses), pas sur que ce robot le remplace avant un bon moment ^^

    Ah cette manie de tout vouloir remplacer par des machines, j’vous jure! Demain les robots nous gratterons même le dos!^^

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s