Rencontre entre l’astronaute de l’ESA Thomas Pesquet et le skipper Tanguy De Lamotte (vidéo)

1À quelques semaines du lancement de sa mission, l’astronaute français de l’ESA Thomas Pesquet a rencontré Tanguy de Lamotte, skipper français au départ de la huitième édition du Vendée Globe.

Le coup d’envoi de cette course nautique historique sera donnée le 6 novembre 2016 aux Sables d’Olonne (France), soit dix jours avant le décollage de l’astronaute de l’ESA depuis Baïkonour (Kazakhstan). Les deux hommes continueront d’échanger sur leur expérience tout au long de leurs voyages respectifs.

La rencontre, qui s’est déroulé au Centre européens  des astronautes (ESA/EAC) à Cologne (Allemagne), a été l’occasion de souligner les nombreuses similitudes entre les métiers de marin et d’astronaute d’une part, et entre les deux éléments auxquels ils seront bientôt amenés à faire face d’autre part.

Au cours de la visite, Thomas Pesquet a pu montrer au navigateur comment il s’est préparé à sa mission spatiale. Tous deux nés en 1978, ils partagent plus qu’une date de naissance : les deux hommes ont trouvé de nombreux points communs à leurs professions.

« J’avais très envie de dresser un parallèle entre mon aventure et celle d’un marin engagé sur le Vendée Globe. J’ai une réelle admiration envers ces hommes qui se préparent plusieurs années avant l’expérience de leur vie. C’est un voyage fascinant et assez similaire à celui que je m’apprête à vivre », a commenté Thomas Pesquet au sujet de cette collaboration.

Les étapes de la préparation, l’aspect technique et l’importance du travail d’équipe en amont ont notamment été évoqués. Le tour du monde à la voile du skipper français, sans escale ni assistance, se rapproche de la mission spatiale de l’astronaute de l’ESA : tous deux confrontés à un environnement hostile, ils devront en effet s’adapter au confinement, à l’éloignement et à de nombreux autres défis physiques, techniques et psychologiques.

Sur le plan personnel, les deux explorateurs partagent sans surprise des traits de personnalité et un état d’esprit similaire à l’approche du départ.

« Notre passion nous pousse tous les deux vers l’exploration de l’inconnu, une envie irrépressible d’aller là où peu de gens  ne sont jamais allés. Des modes de vie extrêmes, hors normes qu’on a trouvé intéressant de comparer. On espère tous les deux que nos récits inspireront les futures générations à aller au bout de leurs rêves. », a ainsi souligné Tanguy de Lamotte.

Cette rencontre a également été l’occasion de lancer une collaboration inédite entre un astronaute et un navigateur : Thomas Pesquet et Tanguy de Lamotte ont en effet prévu de continuer d’échanger au cours de sessions téléphoniques entre la Station spatiale internationale et le monocoque du skipper. Ils pourront ainsi comparer leur quotidien dans l’espace et sur mer et le partager avec le public.

A propos du Vendée Globe et de Tanguy de Lamotte

Le Vendée Globe est à ce jour la seule course à la voile autour du monde, en solitaire, sans escale et sans assistance. Les concurrents doivent parcourir plus de 40 000 km en passant le cap de Bonne Espérance et le cap Horn.

Tanguy de Lamotte est un navigateur expérimenté qui a déjà effectué un tour du monde. Architecte de profession, il s’apprête à effectuer son second Vendée Globe. Sa participation à la course à bord de son monocoque Initiatives-Cœur sera l’occasion de soutenir l’association Mécénat Chirurgie Cardiaque pour l’opération d’enfants souffrant de malformation cardiaque.

(Source : ESA)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s