Un Boeing largue du kérosène au-dessus de la forêt de Fontainebleau (vidéo)

Dégazage au-dessus de Fontainebleau: Des impacts encore incertains sur la forêtUn Boeing d’Air France en partance d’Orly pour la Guyane a dû se poser dimanche matin à Roissy peu après son décollage, non sans larguer son carburant au-dessus de la forêt de Fontainebleau, « l’espace naturel le plus protégé en France », s’insurge le maire de la commune.

Selon Le Parisien, l’avion a opéré sa vidange de kérosène au-dessus de la forêt de Fontainebleau (Seine-et-Marne). La compagnie a confirmé la manœuvre, mais pas le lieu. « Le vol AF852 Paris Orly-Cayenne a fait demi-tour suite à un dysfonctionnement moteur au décollage », a déclaré à l’AFP une porte-parole de la compagnie.

La porte-parole d’Air France a indiqué à l’AFP que l’appareil avait bien effectué une « vidange carburant en application des procédures », mais n’était « pas en mesure de confirmer » le lieu de cette dernière.

« Mesure exceptionnelle »
Ce type de vidange est « une mesure exceptionnelle laissée à l’appréciation de l’équipage, mais qui nécessite une autorisation du contrôle aérien. Le but est d’alléger l’appareil » avant qu’il ne se pose, a-t-elle précisé.

Selon Le Parisien, qui cite un témoin travaillant dans le secteur aérien, l’appareil a effectué la vidange de carburant au-dessus de la forêt de Fontainebleau. « L’appareil qui volait à moins de 6.000 pieds aurait largué des dizaines de tonnes de kérosène au-dessus de la forêt », assure ce témoin.

Le site flightradar24.com, qui suit en temps réel les positions d’avions, montre qu’un boeing d’Air France parti de l’aéroport d’Orly a effectué plusieurs tours au-dessus de la forêt située au sud de Paris avant de gagner Roissy.

Le maire s’insurge
« Scandaleux que cette procédure soit encore autorisée », a réagi sur Twitter le maire de la ville, Frédéric Valletoux (LR). « La forêt de Fontainebleau, c’est 10 millions visiteurs/an, l’espace naturel le plus protégé en France », a-t-il écrit.

L’appareil s’est posé à 11h45 à Roissy et le vol a redécollé avec un avion de remplacement vers 15h30, a dit Air France.

« Enjeu de sécurité »
« C’est un enjeu de sécurité », a expliqué à l’AFP Eric Prévot, commandant de bord au sein de la compagnie aérienne. Dans de telles circonstances, « le constructeur prévoit de vidanger une partie du carburant pour garantir la sécurité de l’atterrissage, notamment afin de « décélérer l’appareil pour atterrir avec le plus haut niveau de sécurité ».

« Il est faux de penser que c’est une procédure sauvage. Elle se fait sous le contrôle exclusif et unique du contrôle aérien. Concrètement, l’équipage demande une autorisation au contrôle aérien, qui décide de la zone et du moment » où la vidange est opérée, a-t-il poursuivi, ajoutant que « cette procédure est définie et approuvée par toute l’industrie du transport aérien: constructeurs, autorités de certification, autorités de tutelle et compagnies aériennes ».

(Source : RTL)

3 réflexions sur “Un Boeing largue du kérosène au-dessus de la forêt de Fontainebleau (vidéo)

  1. Ce largage de kérosène, procédure d’urgence, n’a été effectuée que pour assurer la survie des 300 passagers à bord de ce Boeing. Ce n’est pas non plus un épandage de kérosène mais une pulvérisation qui transforme ce dernier à 90% en eau et CO2; les 10% restant s’évaporant rapidement au contact du sol. Cette pollution, même minime envers la nature, est bien sûr scandaleuse mais est elle aussi importante que la destruction de centaines de familles ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s