Des scientifiques pris en otages par… des ours polaires

1Une mission scientifique a littéralement tourné au cauchemar en Arctique. Cinq scientifiques russes sont pris au piège par une dizaine d’ours polaires, et les secours ne sont pas prévus avant un mois.

Les cinq malheureux, basés sur la station météorologique Polyarnaya Stantsiya, située sur la minuscule île de Troïnoy, dans la Mer de Kara au nord de la Sibérie, vont devoir s’armer de patience. Et pour cause, une horde d’ours polaires ont assiégé la petite île contre toute attente, obligeant les scientifiques à rester cloîtrés dans leur station d’observation.

Pas question de les abattre
Tout a démarré il y a environ deux semaines après qu’une ourse a décidé d’investir les lieux à la recherche de nourriture. Très vite, d’autres congénères, dont plusieurs oursons, ont suivi et rôdent désormais autour de la station, au grand dam des otages qui ne peuvent rien y faire. Ceux-ci sont en effet à court de fusées éclairantes et de pistolets à balles en caoutchouc pour effrayer ces imposants prédateurs. Rappelons que la législation russe interdit d’abattre un ours polaire, une espèce en voie de disparition.

Les chercheurs ont demandé des renforts à Vassiliy Shevchenko, qui supervise le réseaux de stations météorologiques. Ce dernier a expliqué à l’agence de presse russe TASS que des fusées et des chiens allaient être envoyés. Seul problème, cela prendra un mois. Shevchenko a par ailleurs expliqué que les ours quitteront de toute façon l’île à la fin du mois d’octobre pour chercher de la nourriture lorsque les eaux près des rivages gèleront.

Le réchauffement climatique en cause
Un tel regroupement d’ours polaires est inhabituel et directement lié au changement climatique, a expliqué Yelena Novikova, la porte-parole de la station météorologique Sevgidromet. Mme Novikova explique que les ours n’ont pas pour habitude de se rendre sur l’île Troïnoy. Or, la glace a fondu si rapidement cette année qu’ils n’ont pas pu nager jusqu’aux autres îles.

(Source: The Guardian, 7s7)

2 réflexions sur “Des scientifiques pris en otages par… des ours polaires

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s