Un fossile d’un insecte mangé par un lézard mangé par un serpent (vidéo)

Ce fossile date de 48 millions d'années. Un lézard a avalé tout cru un pauvre petit insecte. Sa mort a été vengée deux jours plus tard par un serpent. Comment le sait-on? Le reptile s'est retrouvé piégé dans le lac volcanique de Messel Pit. © (Twitter).

Ce fossile date de 48 millions d’années. Un lézard a avalé tout cru un pauvre petit insecte. Sa mort a été vengée deux jours plus tard par un serpent. Comment le sait-on? Le reptile s’est retrouvé piégé dans le lac volcanique de Messel Pit. © (Twitter).

Des paléontologues ont fait une découverte insolite : un fossile datant de près de 48 millions d’années ayant préservé le corps d’un insecte dans celui d’un lézard lui-même dans un serpent.

Le principe de la chaîne alimentaire, c’est quand le petit est mangé par le gros qui est lui-même mangé par encore plus gros. Avec cette découverte d’une équipe de paléontologues sur le site fossilifère de Messel, dans le sud de l’Allemagne, on a une parfaite illustration de ce concept.

En observant le fossile, on peut supposer qu’il y a 48 millions d’années un lointain grand parent de nos iguanes a avalé tout cru un pauvre petit insecte qui passait par là. Sa mort aurait été ensuite vengée deux jours plus tard par un serpent qui fit connaître le même sort au lézard. On sait tout cela car peu après, le reptile longiforme s’est retrouvé piégé dans le lac volcanique de Messel Pit. Une tragédie qui lui aura au moins permis d’accéder à la postérité en le conservant toutes ces années.

Krister Smith, le paléontologue de l’institut allemand Senckenberg qui a fait cette découverte, a dit toute sa fierté à National Geographic : « C’est certainement le genre de fossile que je chercherai tout le reste de ma carrière sans jamais revoir, tellement ils sont rares. C’est une pure merveille. » Toutes les découvertes ont été présentées dans Palaeobiodiversity and Palaeoenvironments.

La communauté des paléontologues est enthousiasmée par la découverte : « Voir ce genre d’échelle trophique [ndlr : nutrionnelle] à l’intérieur des entrailles d’un serpent est un truc très cool », selon Jason Head, paléontologue à l’université de Cambridge qui s’est exprimé dans les colonnes de National Geographic.

C’est la seconde fois qu’un fossile-chaîne alimentaire est retrouvé. Le premier l’avait été par une équipe de l’université de Vienne, en Autriche, en 2008. Le fossile vieux de 150 millions d’années représentait un requin ayant mangé un amphibien qui avait lui-même avalé un petit poisson.

Un fossile « poupée russe »

Ces découvertes ne sont pas seulement à ranger au rayon insolite. L’intérêt scientifique est réel. Il permet aux paléontologues de déterminer les régimes alimentaires des animaux de l’époque.

Exhumer ce genre de fossile en poupée russe est donc une véritable mine d’informations : « Trouver ces intestins nous donne un aperçu direct de qui mangeait qui il y a quelques millions d’années », explique Jürgen Kriwet, qui avait effectué la découverte autrichienne, à National Geographic. « Normalement, ces découvertes ne recouvrent que deux niveaux trophiques. Trouver ce fossile dont l’intestin contient aussi des restes de son dernier repas nous donne un aperçu plus précis. »

(Source : France 24)

2

Une réflexion sur “Un fossile d’un insecte mangé par un lézard mangé par un serpent (vidéo)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s