A quoi ressemblait vraiment le cri des dinosaures ? (vidéo)

1Selon une nouvelle étude menée par des chercheurs américains, le cri des dinosaures ne ressemblait pas du tout à ce qu’on voit dans les films. Il s’apparentait à un roucoulement plutôt qu’à un féroce rugissement. 

Lorsque l’on pense au cri d’un dinosaure, l’image qui nous vient à l’esprit est celle d’une bête vorace, inclinant la tête vers l’arrière avant d’émettre un rugissement à faire trembler les montagnes. Si cette représentation est aussi commune, c’est parce qu’elle apparait à profusion dans toutes les œuvres cinématographiques, y compris le célèbre Jurassic Park.

Cela ne veut pas dire pour autant qu’elle soit représentative de la réalité, au contraire. Les quelques données scientifiques mises en évidence à ce jour suggèrent en effet une tendance complètement différente de celle de l’imaginaire commun. Oubliez donc les cris aux innombrables décibels et aux tonalités à vous glacer le sang.

Selon une nouvelle étude menée par des chercheurs de la Midwestern University d’Arizona, les vocalisations des dinosaures seraient plutôt semblables à un roucoulement émis la guerre fermée. De quoi plomber quelque peu l’ambiance palpitante des blockbusters américains.

Une piste de réponse chez les oiseaux

Pour en arriver à une telle conclusion, les scientifiques ont étudié les plus proches représentants actuels des dinosaures, à savoir les oiseaux. Leurs travaux de recherche ont consisté à examiner les organes vocaux de plus de 200 espèces différentes et à replacer ces observations dans un contexte évolutif afin de retracer l’histoire du cri des dinosaures.

« Si l’on regarde la vocalisation ‘bouche fermée’ des oiseaux vivant aujourd’hui, nous pouvons imaginer la façon dont les dinosaures émettaient des sons », explique Chad Eliason, co-auteur de l’étude publiée récemment dans la revue Evolution.

Il développe : « Nos résultats montrent que la vocalisation dite ‘bouche fermée’ a connu environ 16 évolutions chez les archosauriens, un groupe qui inclut les oiseaux, les dinosaures et les crocodiles. Ce qui est intéressant, c’est que seuls les animaux de taille relativement grande usent de la vocalisation ‘bouche fermée’ »

Une particularité des spécimens de grande taille

A titre de comparaison, ce son ressemblerait au roucoulement d’un gros pigeon, ou à celui d‘une autruche comme vous pouvez l’entendre dans la vidéo ci-dessus. Selon les chercheurs, ces vocalises seraient caractéristiques d’espèces de grande envergure, dont la taille dépasse au moins celle d’une colombe. Il faut en effet du coffre pour émettre ce genre d’appel.

La proportion de poumons doit être ainsi suffisante pour permettre aux oiseaux de faire grossir le diamètre de leur gorge et produire ces bruits en utilisant l’air poussé dans leur œsophage. Parce que les dinosaures font partie des archosauriens et que la plupart avait des corps de grande taille, il est probable, selon les chercheurs, que certains émettaient déjà des vocalisations « bouche fermée ».

Néanmoins, à ce stade, les paléontologues ne disposent d’aucun fossile révélant ou donnant des preuves concrètes sur la façon dont les dinosaures vocalisaient. Quant à l’utilité des éventuels roucoulements, il existe pour les dinosaures comme pour les oiseaux une multitude d’interprétations allant de la séduction à la défense du territoire.
(Source : Maxi Sciences)

2 réflexions sur “A quoi ressemblait vraiment le cri des dinosaures ? (vidéo)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s