Photos inattendues de Trains perdus en Bolivie (galerie et vidéo)

1Le photographe Chris Staring s’est rendu dans un cimetière d’anciens trains abandonnés en Bolivie. Un décor fantomatique digne de films apocalyptiques.

Des wagons et des locomotives dans un lieu mystérieux qui ont fait le bonheur du photographe basé à Melbourne, en Australie. Des engins laissés à l’abandon sont d’origine britannique et ont été abîmés par le climat.

Une empreinte du temps qui passe. Pour découvrir plus de cliché de l’artiste, rendez-vous sur sont compte Instagram.

(Source : Fubiz)

Cliquez sur une image pour l’agrandir et voir le diaporama

4 réflexions sur “Photos inattendues de Trains perdus en Bolivie (galerie et vidéo)

  1. Il s’agit sans doute d’un dépôt abandonné sur l’ancienne ligne mythique « Madeira-Mamoré » , le « Train de la Mort » ( 1907-1912 ) , qui devaient surmonter les rapides impossibles sur ces deux rivières, reliant le Brésil à la Bolivie !… Des milliers d’ouvriers recrutés en Europe ( avec des campagnes mensongères , la pratique est déjà ancienne ! ) y ont laissé leur vie : au point que l’on raconte qu’il y a « un cadavre sous chaque traverse  » de la ligne !… Egalement, la rumeur prétend que l’hécatombe fut telle « que chaque ouvrier y est mort 6 fois » !… Mais c’est le Brésil, l’Amazonie, les Andes des superlatifs … Une tragédie ouvrière « constellée » de faillites , pour conforter le chiffre d’affaires de quelques grosses familles de planteurs de caoutchouc !… ( Ce qui n’a pas empêché le krach di Caoutchouc … en 1912, justement : l’Estrada de Ferro MM n’aura connu la prospérité que quelques mois !…). Au total, 6000 morts ( plus les morts indiennes, non comptabilisées !…) et une activité de tortillard car le gouvernement brésilien a quand même compris « qu’il fallait faire quelque chose : la ligne nationalisée a survécu jusqu’en 1972 , dans une lente agonie où des personnels de « maintenance », sans moyens et des salaires de misère l’ont bricolé pendant des décennies, avec une pénurie de plus en criante de pièces de rechange !…Soixante ans de survie, quand même : les pauvres « caboclos » (paysans ) ont su se montrer obstinés !…

  2. La vache! On se croirait vraiment dans Fallout new-Vegas, le désert, les trains rouillés… avec les graffitis en plus! ^^
    On remarquera que la récup a dépouillé pas mal de ces épaves de leur équipement, on remarquera aussi la balançoire qui, à mon avis, a étés installée là pour les touristes par le gouvernement afin de réhabiliter le site! ^^

    je trouve toujours triste de voir des lignes de chemin de fer à l’abandon, ça doit être mon coté geek, mais un jour, quand le pétrole se fera rare, ces lignes seront peut être remises en état, qui sait…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s