SpotMini, le nouveau robot de Boston Dynamics fait son (maxi) effet (vidéo)

Afficher l'image d'origineCe petit robot de la taille d’un chien est équipé d’un bras articulé et pourvu d’une pince, fixée sur son dos. Il sait gravir des escaliers, se relever en cas de chute, et manipuler des objets avec précision.

Voici SpotMini, le dernier robot quadrupède à la démarche incroyablement fluide produit par les laboratoires de robotique américains Boston Dynamics.

La machine est capable de se baisser pour passer sous une table, sait gravir un escalier et se relever en cas de chute. Sur son dos, un emplacement permet de fixer un bras articulé pourvu d’une pince.

Dans la vidéo de démonstration, on le voir saisir avec délicatesse un verre pour le placer, sans le briser, dans un lave vaisselle. D’après les quelques spécifications techniques fournies par les équipes de Boston Dynamics, ce petit robot de la taille d’un labrador pèserait environ 25 kilos (5 de plus lorsqu’il est équipé de son bras), et serait capable de fonctionner pendant une heure et demie sur ses batteries.

Contrairement à ses prédécesseurs de plus grande taille, qui étaient pourvus de mécanismes hydrauliques, SpotMini n’est, lui, équipé que de moteurs électriques. « C’est l’un des robots les plus silencieux que nous ayons conçu » affirment les équipes. Il faut dire que les machines précédentes étaient excessivement bruyantes.

C’est d’ailleurs la raison pour laquelle l’armée américaine a refusé, en janvier 2016, d’équiper ses fantassins des célèbres mules robotiques développées par ce laboratoire. SpotMini serait capable d’accomplir certaines tâches de manière autonome (mais il faut croire Boston Dynamics sur parole, qui ne précise pas lesquelles).

Il reste néanmoins très dépendant des ordres donnés par les humains. Pour le moment, aucune application concrète n’a été clairement envisagée pour ce robot. Les laboratoires de Boston Dynamics sont toujours dans une situation incertaine depuis que le groupe Alphabet, maison mère de Google, qui avait acquis ce laboratoire de robotique en 2013, a annoncé il y a quelques mois son intention de s’en débarrasser.

(Source : Sciences et Avenir)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s