Un perroquet, témoin No 1 du meurtre de son maître (vidéo)

CaptureL’enquête sur un crime inexpliqué pourrait rebondir grâce aux déclarations de Bud, un témoin à plumes que la police pourrait auditionner.

La famille de Martin Duram y croit dur comme fer. Bud, le jaco de cet Américain tué dans des circonstances troubles, en mai 2015, détient le secret du meurtre.

«Cet oiseau chope tout et n’importe quoi… surtout les vilains mots», explique Lillian, la mère du défunt. Elle affirme qu’après le meurtre, l’animal n’a cessé de répéter la même séquence de sons, alternant des voix aiguë et grave, avant de crier «Don’t fucking shoot!» («Putain, ne tire pas!»).

L’imitation d’une dispute conjugale?

Duram, 45 ans, avait été trouvé chez lui, abattu de cinq balles. Sa femme, touchée par un tir à la tête, a survécu. Un an plus tard, aucune inculpation n’a été prononcée, rappelle WOOD-TV, chaîne locale du réseau NBC. Mais les Duram pensent que Bud a reproduit une dispute entre Martin et son épouse, qui aurait ensuite ouvert le feu sur son mari, avant de retourner l’arme contre elle. Elle nie toute implication.

Les spécialistes des perroquets sont partagés. «Il est peu plausible que l’oiseau répète ce qu’il n’a entendu qu’une seule fois», estime Glenn Reynold, porte-parole du World Parrot Trust. D’autres reconnaissent que le jaco est une espèce très douée pour les imitations.

Sans précédent

Bud pourrait être entendu par les enquêteurs, ou du moins les mots enregistrés du volatile. «C’est sans précédent», confie le procureur de Newaygo, chargé de l’affaire. Il se demande déjà comment faire prêter serment au témoin: «Est-ce qu’il va lever une aile, une patte?»

(Source : 20 Minutes)

3 réflexions sur “Un perroquet, témoin No 1 du meurtre de son maître (vidéo)

  1. C’est  » l’oreille cassée » : la première aventure de Tintin après son retour de Shanghai compte plusieurs planches sur les « révélations » d’un perroquet, présent au cours de l’étrange décès d’un sculpteur sur bois !… Il faudra quelques péripéties avant que le volatile passe de « gros plein de soupe » à « Rodrigo Tortilla, tu m’as tué !… » Tintin poursuivra ensuite les assassins et établira le mobile du meurtre jusqu’au fond de la jungle amazonienne de la République ( fictive ) de San Théodoros ( et rencontrera pour la première fois son étrange « ami », le général Alcazar … ) Cependant , Hergé ne peut plus s’occuper de cette nouvelle énigme : il est décédé en 1983 !….

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s