Les satellites au service de l’environnement (vidéo)

CaptureScruter la terre depuis l’espace. Depuis longtemps c’est ce que l’on cherche à faire, et les progrès de la technologie embarquée dans les satellites rendent les études encore plus précises et fiables. Tel était le sujet d’un symposium que l’agence spatiale européenne vient d’organiser à Prague le Living Planet Symposium.

Simonetta Cheli, membre du directorat du programme d’observation de la Terre ESA/ESRIN : “Le satellite offre un instrument unique de vision de la planète. Sur des zones éloignées comme celle de l’Arctique, le satellite peut donner non seulement la surface de la banquise mais aussi son épaisseur. C’est donc un élément d‘évaluation et de prévision de l‘évolution du système glaciaire dans les zones arctiques et antarctiques.
Le satellite propose aussi la possibilité de voir l‘évolution de la forêt, d’activités comme la déforestation, la hausse du niveau des océans, l‘érosion côtière, la pollution marine. Ce sont toutes choses que l’on peut voir facilement avec des satellites.

Ces satellites sont une des pièces maîtresses des stratégies d’applications des engagements pris à Paris dans le cadre de la COP 21.

Simonetta Cheli : “Les données recueillies par les missions actuelles en orbite et les futures missions de ces prochaines années permettront non seulement de voir la situation du climat mais aussi de fournir une contribution à la communication de données de la part des pays sur l‘évolution des gaz à effet de serre et du CO2.”

L’observation de notre planète depuis l’Espace est aussi une opportunité pour l‘économie de cette même planète.

Simonetta Cheli : “Les évaluations économiques qui ont été faites par d’importantes agences disent que pour l’investissement d’un euro dans l’espace les retombées économiques tels que les bénéfices associés aux produits et aux services basés sur des données satellitaires on touche 10 euros. Le ROI correspond à 10 fois la somme investie.”

La technologie embarquée sur les ordinateurs permet aussi de mieux gérer les récoltes l’utilisation des sols et de lutter aussi contre les sècheresses.

(Source : Euronews)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s