Le mystère du signal « Wow! » enfin résolu ? (vidéo)

Les données du signal "Wow !", intercepté en 1977 par le télescope de l'Université de l'Ohio aux Etats-Unis. © (Twitter).

Les données du signal « Wow ! », intercepté en 1977 par le télescope de l’Université de l’Ohio aux Etats-Unis. © (Twitter).

Antonio Paris, un astronome américain, affirme avoir découvert l’origine du fameux signal extraterrestre « Wow! », capté par un télescope américain en 1977.

Avez-vous déjà entendu parler du fameux signal « Wow! »? Trois lettres et un point d’exclamation s’étalent dans la marge, en rouge, à côté d’une série de chiffres entourés. Ils sont signés par l’astrophysicien Jerry R. Ehman, travaillant pour le célèbre programme de recherche américain SETI (pour Search for Extra-Terrestrial Intelligence).

Nous sommes le 15 août 1977. Ce « Wow! » et ce point d’exclamation décrivent un signal très puissant de 72 secondes capté depuis l’espace. Un signal trente fois plus puissant que le bruit électromagnétique environnant (voir la vidéo sous l’article).

Une comète?
40 ans après les faits, le mystère « Wow! » reste entier. On se demande toujours s’ils proviennent d’une forme de vie extraterrestre. Il pourrait venir d’une région de l’espace dans la constellation du Sagittaire.

Antonio Paris, un astronome du Saint-Petersburg College (Floride), s’est attelé à résoudre ce mystère. Pour lui, ce signal provient d’une comète. En janvier, avec l’aide de son collègue Evan Davies, il avait déjà publié une étude détaillant son hypothèse.

Il ne fait pas l’unanimité
« J’ai un portrait-robot des suspects. J’ai découvert qu’il y avait plusieurs comètes dans cette zone qui collent à cette description », a précisé Antonio Paris au site Business Insider. « Des nuages d’hydrogène provenant des comètes 266P/Christensen et P/2008 Y2 ».

Cette théorie ne fait pas l’unanimité. D’autres chercheurs doutent que de tels nuages puissent susciter un signal aussi puissant.

17.000 dollars
Pour appuyer sa thèse, Antonio Paris devra effectuer des observations par téléscope sur les deux comètes en question, qui vont passer dans la même zone en 2017 et 2018. Plus de 17.000 dollars ont déjà été récoltés sur GoFundMe afin de soutenir son étude.

Pour fêter les 35 ans de la réception du signal « Wow! » (2012), plusieurs scientifiques avaient envoyé une série de 10.000 messages Twitter dans sa direction. En vain…

(Source: 7s7/Business Insider)

4 réflexions sur “Le mystère du signal « Wow! » enfin résolu ? (vidéo)

  1. Les comètes se comptent par millions : on le savait déjà du temps de Jules Verne et de son « Hector Servadac » ( 1877 ) !… On peut dès lors extrapoler qu’il y aura toujours une ou deux qui traîneront dans le coin !… Sauf que ce serait la première fois qu’une comète, congère agglomérée de poussière et de glace se mettrait à ,envoyer des ondes radio !… Celles-ci peuvent être émises naturellement, mais à la condition d’être la source d’un champ électromagnétique comme celui dont dispose la Terre, le Soleil, Jupiter …. Pour une comète, c’est nouveau : il faudrait d’abord le vérifier !…

    Ce sont sans doute les récentes aventures de la sonde Rosetta et de son atterrisseur Philae aux abords de la comète « Tchouri » ( Churyumov-Gerasimenko ) qui ont stimulé les nouvelles hypothèses !… Il faut dire que depuis 39 ans, cet étrange signal intrigue et surtout irrite la science officielle : elle ne peut pas s’en débarrasser d’un revers de manche comme elle le fait quand elle rencontre une découverte qui lui déplaît !… Ce qui est le cas avec le dossier extraterrestre ( et donc OVNI, l’un étant contenu dans l’autre !…).

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s