La société américaine Odyssey, spécialisée dans la localisation d’épaves et la récupération des trésors qu’elles contiennent, a annoncé lundi la découverte dans l’Atlantique Nord de l’épave d’un navire britannique coulé en 1917, avec 18 tonnes d’argent à bord. 

Il y a 15 jours déjà, Odyssey avait confirmé la localisation et l’identification d’un cargo britannique coulé en 1941 par les Allemands au large de l’Irlande avec à bord quelque 220 tonnes de lingots d’argent d’une valeur de 150 millions d’euros, le Gairsoppa.

La nouvelle épave qu’a retrouvée Odyssey est celle du Mantola, un navire britannique coulé en 1917 par un sous-marin allemand pendant la Première guerre mondiale. Elle se trouve à environ 160 km de l’épave du Gairsoppa et à 2.500 mètres sous la surface de la mer, précise la société dans un communiqué.

Selon la police d’assurance contractée à l’époque par le gouvernement britannique, le Mantola contiendrait quelque 18 tonnes d’argent, ajoute-t-elle.

Au cours actuel, la valeur de la cargaison s’élève ainsi à 14 millions d’euros.

Comme dans le cas du Gairsoppa, Odyssey pourra conserver 80% de la valeur du butin, en vertu d’un accord signé avec les autorités britanniques.

La société précise qu’elle procédera au cours d’une même mission aux opérations pour récupérer les butins dans ces deux épaves.

Un tribunal américain a récemment donné raison à l’Espagne dans une affaire à rebondissements l’opposant à Odyssey, accusée de s’être approprié le contenu extraordinaire d’une épave découverte en 2007.

Odyssey affirmait avoir trouvé l’épave d’un navire de guerre espagnol coulé en 1804 dans les eaux internationales et avait rapporté en Floride le butin sans prévenir les autorités espagnoles.

(Source : AFP)
About these ads