L’image du jour : La galaxie de l’Œil noir, M64

Cliquez sur l’image pour l’agrandir

Crédit : Hubble, NASA, ESA, UPI

M64 (ou NGC 4826) est une galaxie en spirale située dans la constellation de la Chevelure de Bérénice. Elle est très connue des astronomes amateurs, notamment à cause de son apparence particulière, visible même dans des instruments de taille modeste. M64 est également connue sous les noms de galaxie de l’Œil poché ou Beauté endormie.

La distance entre cette galaxie et notre galaxie, la Voie lactée, n’est pas très bien déterminée, elle est généralement estimée à 17 millions d’années-lumière, différentes sources donnant des valeurs variant de 12 à 44 millions d’années-lumière. Cette imprécision est notamment due au fait qu’aucune céphéide n’a été découverte dans cette galaxie, ces étoiles variables étant l’un des outils principaux pour la détermination des distances extragalactiques.

L’apparence très particulière de M64 est due à la présence d’un immense nuage interstellaire opaque, qui masque les étoiles situées en arrière-plan. Des observations récentes ont montré que le gaz et les étoiles situés dans les régions extérieures de la galaxie (dont le rayon s’étend jusqu’à 40 000 années-lumière) tournaient dans le sens inverse de ceux situés dans la région centrale (avec un rayon de 3000 années-lumière).

On pense que ce phénomène de rotation inverse et la présence du nuage de gaz et de poussière géant sont dus à une ancienne galaxie compagnon de M64, détruite par les forces de marée et dont la matière a été « absorbée » par accrétion.

Bon week end à toutes et à tous

L’espace selon Thomas Pesquet, l’ESA et la NASA au Salon du Bourget (vidéo)

Le Salon international du Bourget est l’événement incontournable de l’aéronautique et de l’aérospatial, pour rencontrer ceux qui mènent les grandes missions d’aujourd’hui et de demain : les responsables de l’ESA et de la NASA, mais aussi l’astronaute français Thomas Pesquet qui vient de rentrer sur Terre après avoir passé six mois en orbite. Lire la suite

L’image du jour : La grande nébuleuse de Carina, NGC 3372

Cliquez sur l’image pour l’agrandir

Crédit : Amit Ashok Kamble

Explication: Dans l’une des parties les plus brillantes de la Voie Lactée, se trouve une nébuleuse où se produisent certaines des choses les plus curieuses . NGC 3372, connue sous le nom de Grande nébuleuse de Carina , abrite des étoiles massives et des nébuleuses changeantes.

La nébuleuse de trou de serrure (NGC 3324), la structure brillante juste à droite du centre de l’image, abrite plusieurs de ces étoiles massives et a elle-même changé d’apparence . Toute la nébuleuse Carina , capturée ici , s’étend sur plus de 300 années-lumière et se trouve à environ 7 500 années-lumière dans la constellation de Carina . Eta Carinae , l’ étoile la plus énergique de la nébuleuse , Était l’une des étoiles les plus brillantes dans le ciel dans les années 1830, mais s’est évanouie considérablement.

Alors que Eta Carinae elle-même peut-être sur le point d’une explosion de supernova, les images aux rayons X indiquent qu’une grande partie de la grande nébuleuse a été une véritable usine de supernova .

Bon week end à toutes et à tous