Après une violente dispute avec sa femme à propos d’une soupe trop froide, un Russe est parti en forêt et s’est perdu pendant un mois.

 Ce n’était pas le Goulag mais presque. Yuri Ticuic, un Russe de 69 ans, y réfléchira à deux fois avant de se disputer à nouveau avec sa femme à propos d’une soupe trop froide. Suite à une violente altercation, l’homme est sorti de chez lui en coup de vent et… s’est perdu en forêt.

Le hic, c’est que cet incident se déroule dans la zone montagneuse de l’Altaï, dans le sud de la Sibérie et que Yuri Ticuic s’est égaré dans les bois très denses de cette région reculée. Ne retrouvant pas le chemin de la maison, il a été obligé d’errer pendant près d’un mois, sans rien à manger.

Il a survécu en mangeant des baies ou des feuilles glanées de-ci de-là. Un jour, il est même tombé dans les pommes près d’une meule de foin dans un champ perdu. Il a alors décidé de manger les graines de la meule et de d’utiliser la neige pour s’hydrater et survivre.

Des travailleurs agricoles ont fini par le trouver, souffrant de gelures et trop faible pour se déplacer. Heureusement, il a trouvé suffisamment de force pour les appeler à l’aide à leur passage. "Je marchais pendant des heures mais je ne parvenais pas à retrouver mon chemin, a-t-il déclaré aux médias locaux. Je pensais que j’allais mourir. Les températures étaient en-dessous de zéro et je m’affaiblissais de jour en jour."

Ramené à l’hôpital par ses sauveurs, il a retrouvé des forces mais les docteurs craignent encore devoir l’amputer de ses jambes en raison de l’importance des gelures. La morale de l’histoire revient à Yuri lui-même : "Quoi qu’il arrive à présent,c’est bien la dernière fois que je critique la cuisine de ma femme. Tout est meilleur que des graines."

(Source : Daily Mail)

About these ads