Royaume-Uni : des populations de papillons rares en augmentation

Une nouvelle étude britannique révèle une véritable augmentation du nombre d’espèces de papillons rares, certainement liée aux températures record et au temps sec qui ont marqué le printemps passé.

En l’espace d’un an, le Royaume-Uni est devenu le nouvel écrin de papillons rares. Une étude menée par la Centre pour l’écologie et l’hydrologie en partenariat avec l’association Butterfly Conservation, met en évidence une nette augmentation du nombre d’espèces qui serait liée aux conditions météorologiques du pays au printemps dernier.

Pour en arriver à de telles conclusions, les experts se sont attelés à l’évaluation de plus de 1.000 habitats de papillons. Les résultats de leurs investigations révèlent une augmentation de près de 65% du nombre d’espèces considérées comme menacées ou en baisse entre 2010 et 2011.

Les populations de papillons de printemps se sont particulièrement bien développées, grâce au temps chaud et sec qui a sévit sur l’ensemble du territoire l’an passé. Les deux institutions, ont notamment révélé une augmentation de 96% desPyrgus onopordi, (espèce également connue sous le nom d’hespérie de la malope), et de 103% des Boloria Euphrosyne (ou Grand Collier argenté). Par ailleurs, de nombreux spécimens appartenant au groupe des Hamearis Lucina (ou Lucines), particulièrement menacé, ont été répertoriés.

Pour Marc Botham, membre du centre pour l’écologie et l’hydrologie l’augmentation du nombre de papillons rare n’est qu’une victoire relative. Il explique à BBC nature : "Il est important de regarder au-delà de ce coup de pouce à court terme  donné par les conditions météorologiques de l’année dernière. Sur le long terme de nombreuses espèces rares seront toujours en baisse". Il conclut : "Ce qui est important est d’avoir une bonne stratégie de conservation en place, de sorte que lorsque la météo est bonne, l’habitat est là pour permettre à ces espèces d’en bénéficier".

(Source : Maxi Sciences)

About these ads

3 réflexions sur “Royaume-Uni : des populations de papillons rares en augmentation

  1. Je ne sais pas pour les papillons rares, mais j’ai effectivement remarqué depuis 2 ou 3 ans que je revoyais plus de papillons de toutes sortes, alors que je me disais avant justement on n’en voit plus.
    Cet article pourrait confirmer mon ressenti alors.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s