Une fillette de 4 ans originaire de Grande-Bretagne est devenue membre de Mensa, l’organisation internationale pour les hauts potentiels, qui compte 110.00 membres à travers le monde.

Heidi Hankins a été acceptée dans la fédération après avoir passé le test officiel d’intelligence, et y avoir obtenu un score de 159, a déclaré une porte-parole de Mensa vendredi.

A quatre ans, la fillette a dès lors un QI supérieur à celui de 98% des Britanniques.

D’après son père, scientifique à l’université de Southampton, elle a appris à lire seule à l’âge de 2 ans. Elle pouvait alors déjà faire des calculs simples. "Nous avons toujours su qu’Heidi était assez intelligente, parce qu’elle était capable de lire très tôt", a déclaré son père Matthew Hankins (46), au journal "Hampshire Chronicle".

Heidi n’est pas la plus jeune à devenir membre de la branche britannique de Mensa. En 2009, Elise Tan Roberts rejoignait l’organisation, elle avait à l’époque 2 ans et demi et un QI de 156.

(Source : Belga)